Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Villejuif | 02/05/2017
Réagir Par

Fin de la grève au collège Guy Môquet de Villejuif

Fin de la grève au collège Guy Môquet de Villejuif

Les enseignants du collège Guy Môquet de Villejuif ont levé le piquet de grève après quatre jours ponctués d’une rencontre à l’inspection académique.

« Tout ça pour ça ! » Voilà trois jours que les enseignants de Guy Môquet, réunis devant le rectorat malgré une météo capricieuse, demandaient a être reçus en audience par le rectorat. «Les collègues étaient très remontés, le rectorat a fait monter notre colère en nous laissant sous la pluie, même sous la grêle, sans daigner nous répondre», s’agace Laura Chambonnet, représentante de l’équipe pédagogique (Fo et Snes). Après plusieurs interventions des conseillers départementaux Flore Munck, Pierre Garzon et du maire de Villejuif, Franck Le Bohellec, l’inspection académique a reçu une délégation vendredi matin.

Pour mémoire, les enseignants demandaient des moyens supplémentaires après une série d’incidents concernant la sécurité. «L’inspection nous a assuré que nous allions conserver la classe de troisième menacée mais qu’ils allaient tout de même nous supprimer une classe de sixième. Ils considèrent que dans le contexte budgétaire actuel, il n’est pas acceptable que nous ayons des effectifs de 20 élèves en sixième. C’est aberrant, ils sont prêts à nous donner 16 heures de dotation horaire globale supplémentaire pour avoir des classes en demi-groupe alors qu’il n’en faudrait que 10 de plus pour maintenir la classe de sixième que l’on veut nous supprimer», souligne l’enseignante. L’inspection académique a également accordé le passage d’un poste d’assistant d’éducation à temps plein et indiqué qu’un inspecteur académique viendrait faire une audit de la vie scolaire de l’établissement pour éventuellement débloquer des moyens. «Cela fait deux ans que nous n’avions plus de vrai poste d’assistant, l’inspection ne créée que des contrats unique d’insertion, précaires et à l’heure actuelle non pourvus. Le maire s’est engagé a solliciter les missions locales de Villejuif», espère Laura Chambonnet.

Une nouvelle audience a été fixée le 14 juin pour évoquer à nouveau la classe de sixième supplémentaire et la question des assistants d’éducation et les enseignants ont d’ores et déjà déposé un préavis de grève pour  manifester s’ils n’obtenaient pas satisfaction. «Plus le temps passe, plus il se sera compliqué d’obtenir les postes d’enseignants pour la classe dont nous demandons le maintien», conclut l’enseignante. L’autre cheval de bataille : la demande de placement en réseau d’éducation prioritaire du collège.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi