Société | Val de Marne | 28/08/2017
Réagir Par

Forte mobilisation pour la libération de Salah Hamouri

C’était il y a cinq ans déjà. En avril 2012, Salah Hamouri, Franco-palestinien, était accueilli à Valenton, à peine sorti de l’avion, de retour d’Israel après 7 ans passés en prison.

Etudiant en sociologie de l’Université de Bethléem, le jeune homme avait vingt ans lors qde son arrestation au checkpoint de Qalqiliya en mars 2005. Accusé d’avoir voulu tuer le rabbin Ovadia Yossef et d’appartenir au Front populaire de libération de la Palestine, il avait finalement plaidé coupable après trois ans de détention provisoire et écopé de 7 ans de prison avant d’être libéré par anticipation fin 2011 dans le cadre d’une libération de 550 prisonniers palestiniens échangés contre le jeune soldat franco-israélien Gilad Shalit.

Depuis, le jeune homme a obtenu son diplôme d’avocat s’est marié en 2014 avec Elsa Lefort, ancienne conseillère municipale PCF de Choisy-le-Roi et fille de l’ancien député Jean-Claude Lefort, membre de son comité de soutien pendant son emprisonnement. Le couple vit alors à Jérusalem Est. Mais début 2016, alors que le couple est rentré en France pour passer Noël en famille, et que Elsa Lefort, enceinte de six mois et demi, reprend l’avion pour Israël un jour après son mari, elle est refoulée à l’entrée du pays malgré son « visa de service » délivré par le Bureau des affaires consulaires du ministère des Affaires étrangères israélien, considérée comme « potentiellement terroriste ». Après deux jours de rétention à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, elle est expulsée vers la France et ne pourra repartir, malgré la mobilisation et le soutien d’élus.

Ce mois d’août, c’est Salah Hamouri qui a été à nouveau arrêté à son domicile de Jérusalem dans la nuit de 22 au 23 août. Une nouvelle arrestation unanimement condamnée par les élus PCF du département qui ont immédiatement réagi par communiqué. De son côté, le président du Conseil départemental a écrit au Premier ministre, Edouard Philippe pour lui demander d’intervenir. Une pétition a également été lancée en ligne par l’Agence Média Palestine.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

9 commentaires pour Forte mobilisation pour la libération de Salah Hamouri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *