Environnement | Accueil Val de Marne (94) Cachan | 14/12/2017
Réagir Par

Géothermie nouvelle génération à Cachan : une « première mondiale »

Géothermie nouvelle génération à Cachan : une « première mondiale »
Publicité

Casque jaune, gilets fluo et chaussures de sécurité… l’heure était à la visite de la centrale géothermique de Cachan ce mercredi après-midi. Un double puits de nouvelle génération était présenté avec la promesse de chauffer l’équivalent de 7 000 logements.

Convertie à l’énergie géothermique depuis 1984, la commune de Cachan a franchi un nouveau cap technologique : réaliser le premier forage sub-horizontal avec un angle à 90°, tandis qu’un forage traditionnel est à 40°. Concrètement, cette innovation permet de doubler le débit et d’augmenter la production de chaleur, pour atteindre 400 m3/h d’eau chaude. Les quatre anciens puits de la centrale, qui avaient un débit plus faible, fermeront progressivement entre octobre 2018 et mars 2019.

« C’est une première mondiale« , se réjouit Jean-Philippe Buisson, directeur de Dalkia France, exploitant du réseau avec la Société cachanaise de Chaleur (Socahal). « L’utilisation de la géothermie concrétise un nouveau modèle de développement du territoire. »  L’énergie géothermique pourra couvrir les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire des équipements publics, des immeubles collectifs d’habitation et entreprises. « L’enjeu est d’offrir aux Cachanais une énergie contenue d’un point de vue des coûts, non soumise aux aléas des énergies fossiles, du prix du carburant, du fuel ou du gaz » argumente Hélène de Comarmond, présidente directrice générale de Socahal. « 3 800 logements de type HLM et copropriété seront concernés* » précise Jean-Yves Le Bouillonnec, maire PS de Cachan. Débutés en septembre 2017, les travaux prendront fin en février 2018.

En attendant, une visite de « chantier » en petit groupe était destinée à faire découvrir le fonctionnement de la centrale, et des tâches opérées par les ouvriers. Direction le plancher de forage située à 10 mètres de hauteur, dans la cabine de pilotage.  « On est en train de nettoyer le puits de tous les débris dus au forage » décrit un opérateur, concentré sur un tableau de bord noyé de chiffres et de mesures. « On voit qu’on est actuellement à 2 933,02 mètres de longueur forée » commente Célia Robert, chef de projet réalisations, en charge de la visite. Pour faire face au bruit généré par le forage, un grand mur de pailles a été dressé entre les habitations et la centrale. « On ne peut pas nier les conséquences des effets (…) mais les habitants comprennent parfaitement que cela est fait pour leur propre intérêt« , rassure le maire. Ce samedi de 9 heures à midi, le chantier de forage géothermique ouvre les portes au public pour une visite sous haute sécurité. L’équipe recommande le port de pantalon et de chaussures plates.

[caption id="attachment_143875" align="alignnone" width="900"] Délégation officielle pour la visite du chantier, en présence notamment de Fred, ex-animateur de C’est pas sorcier ![/caption]

[caption id="attachment_143880" align="alignnone" width="900"] Dans la cabine de pilotage pour réaliser le forage.[/caption]

[caption id="attachment_143899" align="alignnone" width="900"] Jean-Yves Le Bouillonnec observe un échantillon de terre, dans le laboratoire géologique de la plate-forme.[/caption]

[caption id="attachment_143877" align="alignnone" width="1024"] Les murs de pailles anti-bruit pour préserver les habitants à proximité des nuisances liées au forage.[/caption]

[caption id="attachment_143876" align="alignnone" width="1024"] Démonstration du convoyeur à tiges et à tubes.[/caption]

[caption id="attachment_143879" align="alignnone" width="1024"] Sur le plancher de forage, Célia Robert, chef de projets réalisations à Dalkia, commente la visite.[/caption]

*Article mis à jour le 14/12/17 à 23h34

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags , géothermie
11 commentaires pour Géothermie nouvelle génération à Cachan : une « première mondiale »
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi