Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Exposition | Mandres-les-Roses | 15/11
Réagir Par

La grande guerre vue de l’Europe : Villecresnes joue le jumelage

Pour fêter le centenaire de la guerre 1914-1818, Villecresnes a choisi ce mois de novembre de raconter l’histoire à trois voix, avec ses villes jumelles d’Italie et d’Allemagne, Weißenhorn et Zibido San Giacomo.

Pour le rocambolesque, direction l’Italie avec l’incroyable épopée de l’aviateur Arnaldo Astolfi, originaire de Zibido San Giacomo. Né en 1894, le jeune homme devient pilote d’aéroplane dès juillet 1917 et rejoint une escadrille de chasse. Reparti au combat lors de la deuxième guerre mondiale, il est fait prisonnier en Albanie mais s’échappe en se jetant du train qui l’emmène en Allemagne. A nouveau repris suite à une délation, ses heures sont comptées lorsqu’il s’enfuit à nouveau en se cachant dans un fourgon d’ordures. Il rejoindra l’Italie à pied…   En savoir plus sur cette histoire en lisant l’interview d’Andrea Alessandro Pellini, maire-adjoint de Zibido San Giacomo, sur le site de Villecresnes.

Côté allemand, Weißenhorn la bavaroise a dégoté de ses archives une collection d’affiches originales où  caricaturistes et artistes s’en donnent à coeur joie pour  nourrir la propagande.

Et pour la France, Villecresnes a choisi de mettre en avant le rôle des femmes durant la guerre, dans les usines de fabrication de munitions, les hôpitaux…

A voir jusqu’au 30 novembre au Centre culturel La Rue de Villecresnes, 38 rue François Coppée Mandres-lesRoses.

A noter que des spectacles autour de la grande guerre sont également organisés les weekends durant le mois de novembre, voir le programme complet.

A lire aussi :

A Cachan, un descendant de poilu publie un journal de guerre inédit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *