Grève | Val de Marne | 10/10
Réagir Par

Grève des services publics en Val-de-Marne

Crèches, cantines, transport scolaire et parfois mairies et écoles seront massivement fermés ce mardi 10 octobre, dans le cadre d’un mouvement unitaire et national d’appel à la grève, pour exprimer les malaises des différentes branches de la fonction publique, de l’enseignement à la santé.

Dans la majorité des communes, c’est l’accueil du soir et la cantines qui seront fermés, parfois ce-sont des écoles entières comme Saint-Exupéry à Ablon-sur-Seine. Parfois, il s’agit du transport comme le service de car entre Kergomard et Macé à Arcueil. A L’Haÿ-les-Roses, la ville a mis en place un service minimum d’accueil pour les parents qui en faisaient la demande.

A Paris, une manifestation partira de la place de la République à 14 heures pour se rendre à Nation en passant par Bastille

Des maires affichent leur soutien

Dans plusieurs communes, les maires ont publié des communiqués pour soutenir le mouvement. « Je partage pleinement l’esprit résolument combatif des opérations « Villes mortes » des maires de l’Eure, de l’initiative des maires d’Ivry et d’Alfortville, qui ont décidé de mettre à l’arrêt l’ensemble des services publics municipaux. Avec eux, décrétons l’état d’urgence pour les services publics ! A Champigny, la majorité municipale lance du 23 octobre au 16 décembre deux mois de mobilisations de toutes et de tous pour la sauvegarde du service public communal », indique Christian Fautré, maire PCF de Champigny par intérim, dans un communiqué. De même, le maire PCF de Vitry-sur-Seine, Jean-Claude Kennedy, « appelle tous les agents communaux, les usagers des services publics et tous les vitriots  à participer à la mobilisation nationale du mardi 10 octobre 2017 » et annonce « que de nombreux élus du conseil municipal seront présents, aux côtés des agents municipaux, dans cette journée d’actions ».

A Ivry, une responsable LREM réagit

A Alfortville comme à Ivry-sur-Seine, les mairies sont carrément fermées «Par cette décision, je souhaite à la fois donner à voir ce que serait une ville privée de ses services publics, et favoriser la participation du plus grand nombre à la mobilisation intersyndicale qui aura lieu le 10 octobre prochain», motivait l’élu dans un communiqué il y a quelques jours. Une initiative que la responsable locale LREM, Sheerazed Boulkroun, déplore. »Au dialogue, le maire préfère donc la politique du coup de menton. Ce mardi 10 octobre, les agents municipaux seront ainsi rémunérés à servir la communication politique du maire plutôt que les Ivryens« , tacle l’ancienne candidate aux législatives.

 

 

 

Un commentaire pour Grève des services publics en Val-de-Marne
  • Oser dire comme cette responsable locale d’Ivry LREM que les agents municipaux servent de « claque » est un affront à l’intelligence des agents communaux qui eux savent qui casse les services publics !

    Alors de grâce Mme ne « jouez pas cette carte politicienne » !
    D’autre part les usagers que nous sommes savons que les fossoyeurs des services publics sont au pouvoir avec vous non à la Mairie d’Ivry !

    M Macron doit assumer ses décisions ! Libre à vous de le soutenir dans cette voie !
    Vous devrez en rendre compte aux usagers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *