Loisirs | Val de Marne | 28/09/2017
Réagir Par

Jardins ouverts: c’est la fête aux légumes ce weekend

Construire un mur végétal comestible, créer un hôtel à insectes, déjeuner dans l’herbe en écoutant des histoires, s’initier à la musique végétale, faire les vendanges…  La fête est dans le pré ce weekend. 

La première édition de Jardins ouverts en Ile-de-France se tient ces samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre, sur le thème du potager. Durant deux jours : concerts, performances et animations diverses se succéderont dans les jardins de la région. Objectif : « mettre en valeur aussi bien le patrimoine naturel que le patrimoine culturel de la région », indique le Conseil régional,  à l’initiative.

Dans le Val-de-Marne, huit parcs et jardins se prêtent au jeu. Au programme : un petit-déjeuner sur l’herbe dans le jardin partagé de la Maison des solidarités à Arcueil,  une série d’ateliers et de rencontres avec l’association V’ile fertile qui fait son potager dans le Jardin tropical du bois de Vincennes, à Nogent-sur-Marne, un pique-nique avec contes au jardin partagé le Rateau lavoir à Fontenay-sous-Bois, une visite du Jardin de la plaine des Bordes, à Chennevières-sur-Marne, où plusieurs associations jardinent, cultivent des légumes, élèvent des ânes, font du miel… A Villeneuve-le-Roi, la ferme des Meuniers donnera dans la composition florale et légumineuse, l’initiation à la musique végétale, et s’attellera à la construction d’un tunnel géant, le tout avec fanfare et bulles géantes. A Chevilly-Larue, c’est la ferme du Saut-du-loup qui explique la permaculture, raconte des histoires, apprend à créer des hôtels à insectes… A Vitry-sur-Seine, le parc des Lilas entend créer des peintures végétales, faire déguster des pizzas potagères et encore construire un mur végétal comestible ! Et à Villejuif enfin, on saura tout sur les abeilles sauvages au parc des Hautes Bruyères.

Voir la carte complète des animations en Ile-de-France 

A lire aussi 

Concilier légumes et logements, retour sur les rencontres de l’agriculture en Val-de-Marne

Petits légumes dans les jardins partagés ou sur les toits, l’agriculture urbaine pousse dans le Val-de-Marne

Ferme du Saut-du-loup : la terre comme remède social

A la ferme des Meuniers de Villeneuve-le-Roi, l’entraide intergénérationnelle sème la confiance

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *