Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Environnement | Ivry-sur-Seine | 27/09
Réagir Par

Jardins ouvriers d’Ivry: Savoldelli interroge la ministre

C’est sa première question au gouvernement. Tout juste élu au Sénat ce dimanche, Pascal Savoldelli a écrit ce mardi à la ministre des Armées, Florence Parly,  à propos de la situation des jardins ouvriers d’Ivry-sur-Seine, situés dans les fossés du fort d’Ivry.

« Les jardins ouvriers d’Ivry constituent un patrimoine inestimable de l’histoire ouvrière d’Ivry et de la banlieue parisienne. Depuis plus d’un siècle, ils forment un poumon vert, mis à la disposition des familles ivryennes à revenu modeste. Cela leur permet de cultiver un terrain et de subvenir aux besoins alimentaires de leurs foyers. Enfin, ces jardins représentent un atout écologique au coeur de la métropole, labellisé par le Ministère de l’Environnement depuis 1992.
Pourtant, et depuis le 18 août 2017, l’Etat, propriétaire du fort, interdit aux 250 familles qui utilisent les jardins d’y accéder, en invoquant des questions de sécurité. Cela signifie que, par le seul fait de jardiner, les ivryens risquent à présent un an de prison et 18 000 € d’amende« , regrette l’élu PCF qui demande à la ministre les dispositions qu’elle entend prendre pour sauvegarder ces jardins ouvriers. »La sauvegarde des jardins n’est absolument pas contradictoire avec la nécessité de prendre des mesures de sécurité pour consolider les sols », ajoute le sénateur.

Une rencontre se tiendra le 5 octobre entre le ministère des Armées, la ville d’Ivry et les habitants.

Cet article est publié dans avec comme tags Banlieue, environnement, Ivry-sur-Seine, Jardins, , patrimoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *