Politique locale | | 01/03/2017
Réagir Par

Jean-Jacques Bridey défend l’emploi à temps partiel du fondateur de Jeunes avec Macron

Jean-Jacques Bridey défend l’emploi à temps partiel du fondateur de Jeunes avec Macron

“Florian Humez est collaborateur parlementaire à temps partiel, les mardi et mercredi, depuis le 1er décembre 2016. Il a parfaitement le droit d’occuper son temps libre à faire campagne'”, réagit Jean-Jacques Bridey, député-maire PS de Fresnes,  suite à la polémique

La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si vous êtes déjà abonné et connecté à votre compte, pensez à recharger la page avec Ctrl+F5 ou à vider le cache de votre navigateur pour accéder à l’intégralité de l’article (ou cliquez ici).

La plupart de nos articles sont accessibles gratuitement afin de pouvoir être lus par tous.

Cependant l’information a un coût, et nous réservons donc certains articles ou parties d’articles à nos abonnés payants. Vous pouvez souscrire un abonnement individuel en quelques clics ici.

Il vous donnera immédiatement accès à tous nos articles et contenus réservés aux abonnés, et à tous nos autres articles sans limitation.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
13 commentaires pour Jean-Jacques Bridey défend l’emploi à temps partiel du fondateur de Jeunes avec Macron
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi