Gouvernance | Fontenay-sous-Bois | 24/10/2017
Réagir Par

Jean-Philippe Gautrais: « Le territoire ne sert à rien »

« Le territoire ne sert à rien. Il coûte juste plus cher pour marcher moins bien!  » Au moins le message a-t-il le mérite d’être clair. Ce n’est pas à Jean-Philippe Gautrais, maire FG de Fontenay-sous-Bois, qu’il faudra demander de défendre la pertinence de l’échelon EPT,

ces 12 établissements public territoriaux intercommunaux qui composent la Métropole du Grand Paris. L’élu s’est exprimé sur la question à l’occasion d’un petit-déjeuner de presse ce mardi matin.

« Nous travaillions déjà très bien en intercommunalité de projets. Nous avons une maison de retraite partagée avec Vincennes, nous allons étendre la régie de chauffage urbain à Montreuil, nous avons développé une SPL (Société publique locale) qui fonctionne également très bien (ndlr, il s’agit de Marne-au-Bois aménagement, fondée en 2012, avec  Bry-sur-Marne,  Nogent sur Marne et Rosny-sous-Bois pour développer et aménager des projets urbains). Le territoire est juste une usine à gaz qui tue la commune« , motive le maire de Fontenay.

Et la métropole ? « La métropole, cela doit être la région. Donnons lui des vraies compétences pour qu’elle puisse développer une vision de l’aménagement et des transports, et arrêtons de créer des usines à gaz qui ne servent à rien et son technocratiques.  Nous avons déjà quatre échelons qui fonctionnent très bien : commune, département, région et Etat. Encore faut-il recentrer les compétences et que chacun joue son rôle. Est-ce que le maire de Nogent a besoin du territoire pour construire du logement social ? Non puisque cela lui permettra au contraire de continuer à en faire construire à Fontenay. Que l’Etat joue son rôle et fasse respecter la loi SRU. Il faut simplement toiletter les institutions pour remettre les compétences là où il faut. Redonnons de l’autonomie aux collectivités, et évitons les tutelles des unes sur les autres, car ces tutelles sont des scandales. »

Le territoire ne constitue-t-il pas une solution pour mutualiser les coûts entre les communes ? « Les territoires ne font pas de coopération communale. Tout le monde s’essaye à la coopérative de ville mais dès que l’on rentre dans le dur, cela ne fonctionne plus. En Ile-de-France, l’intercommunalité ne marche pas si ce n’est pas une intercommunalité de projets, car nous avons déjà une taille critique. Ce qui fonctionne, ce-sont les bassins de vie. Nous, nous étions prêts par exemple à nous marier avec Nogent, Rosny, Le Perreux, Champigny, car nous sommes dans un bassin de vie cohérent. Mais ce projet technocratique de territoire ne porte aucune vision. Et encore une fois, cette vision de la métropole doit être portée par la région, aménageur des transports, du développement économique… Quitte à ce que l’on s’attaque pour cela au statut de Paris ! »

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour Jean-Philippe Gautrais: « Le territoire ne sert à rien »
  • BRAVO, BRAVO, et encore BRAVO!!!
    Ces paroles de bon sens sont celles d’un élu de terrain. Elle pourraient etre prononcées aussi bien par un élu de gauche comme JP Gautrais que par n’importe qu’elle élu de droite ou du centre pour peu qu’il ou elle soit réaliste et attaché (e) au service de ses administrés.

  • Ou faut-il que je signe afin d’approuver ces paroles de bons sens. que l’on m’explique pourquoi démolir ce que nous avons mis 50 ans à construire .Uu’élus, citoyens, associations s’unissent et disent une bonne fois NON à cette vision technocratique de l’organisation du territoire francilien !

  • Résumons : vu par le maire (PCF ou FdG) de Fontenay,
    Au territoire T10, les villes communistes (Fontenay et Champigny) sont avec une douzaine de villes de droite, donc villes (PCF/FdG) très minoritaires.  » Le territoire ne sert à rien. »
    Tandis que le département 94 est dirigée par une majorité communiste (avec quelques appendices décoratifs de gauche). Le département Val-de-Marne est indispensable.
    cqfd !
    La question : quelle place pour l’intercommunalité ? reste en suspens. La question liée , délimitation pertinente de l’intercommunalité (quelles villes, quelles compétences) attend aussi sa réponse.
    Pour la question annexe : à quoi bon plusieurs départements (75, 92, 93, 94) pour une seule métropole (agglomération urbaine), la réponse attendra.

  • La campagne pour les municipales 2020 est en marche …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *