Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Justice | Arcueil | 17/05/2017
Réagir Par

L’adjointe au maire d’Arcueil condamnée pour avoir habité une maison de la municipalité

Publicité

Dénoncée par l'association Anticor, Anne-Marie Gilger-Trigon, adjointe au maire d'Arcueil et veuve d'un ancien maire, Marcel Trigon, a été condamnée ce lundi 15 mai à 4 mois de prison avec sursis et 1000 euros d'amende

pour prise illégale d’intérêt.

L’association avait signalé le fait que l’épouse de l’ancien édile avait habité un pavillon appartenant à la mairie, des années 1990 jusqu’au début 2017, moyennant un loyer nettement inférieur au prix du marché. « C’est une question de principe. Nous ne souhaitions pas une grosse condamnation mais ne voulions pas laisser passer les faits sans réagir« , indique Younig Robet, adhérent Anticor.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Anticor, Arcueil, Marcel Trigon
5 commentaires pour L’adjointe au maire d’Arcueil condamnée pour avoir habité une maison de la municipalité
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi