Justice | Arcueil | 17/05/2017
Réagir Par

L’adjointe au maire d’Arcueil condamnée pour avoir habité une maison de la municipalité

Dénoncée par l’association Anticor, Anne-Marie Gilger-Trigon, adjointe au maire d’Arcueil et veuve d’un ancien maire, Marcel Trigon, a été condamnée ce lundi 15 mai à 4 mois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende

pour prise illégale d’intérêt.

L’association avait signalé le fait que l’épouse de l’ancien édile avait habité un pavillon appartenant à la mairie, des années 1990 jusqu’au début 2017, moyennant un loyer nettement inférieur au prix du marché. « C’est une question de principe. Nous ne souhaitions pas une grosse condamnation mais ne voulions pas laisser passer les faits sans réagir« , indique Younig Robet, adhérent Anticor.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Anticor, Arcueil, Marcel Trigon
5 commentaires pour L’adjointe au maire d’Arcueil condamnée pour avoir habité une maison de la municipalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *