Publicité
Publicité : Les Trophées du Territoire CCI 94
Interview | | 10/11/2017
Réagir Par

Laurent Lafon rend son écharpe de maire ce dimanche

Laurent Lafon rend son écharpe de maire ce dimanche

“La fonction de maire est passionnante par les possibilités d’agir qu’elle confère et la relation très personnelle qu’elle crée avec les habitants. Mais à titre personnel, je m’étais fixé une règle : faire trois mandats maximum. Il faut le temps d’agir et un mandat ne suffit pas pour mener les projets. En revanche, 

il faut aussi savoir transmettre car les institutions sont pérennes mais les hommes et les femmes sont de passage et s’inscrivent dans une chaîne. Ceci afin ne pas arriver au sentiment de devenir indispensable et dans l’incapacité de prévoir la suite“,  confie Laurent Lafon, qui quittera ce dimanche son fauteuil de maire de Vincennes après quinze ans à la tête de la ville, ayant été élu sénateur fin septembre. Brève interview téléphonique à quelques jours de ce passage d’écharpe.

 Les principales satisfaction en quinze ans de mandat ?

“Avoir réussi à faire entrer Vincennes avec enthousiasme et envie dans le 21 e siècle, en tenant compte du rajeunissement de la population pour accompagner et anticiper les besoins nouveaux en termes de service public, équipements, modes de déplacement. Nous avons fait un gros travail sur l’espace public dans le centre ville et les quartiers, en travaillant sur la convivialité de l’espace public et les modes de déplacement, ainsi qu’en direction de la jeunesse, des écoles, du sport et de la culture”, répond l’élu, citant Le Carré, le Dôme et autres équipements sportifs, l’ouverture de l’école Jean Monet, le projet en cours de l’école Mirabeau, et celui du lycée dont les terrains sont désormais libérés, le festival America, de photo amateur ou encore Au-delà de l’Ecran. “Je suis aussi satisfait en matière de transparence sur la ville, et de participation. Nous avons notamment instauré une commission d’attribution des places en crèche publique, et sommes l’une des rares villes en France à la faire.”

Des regrets ?

“Un projet n’a pas été aussi vite que je le souhaitais, celui de l’animation autour du Château de Vincennes. Nous aurions aimé que l’Etat ait une vraie ambition pour ce monument et avons essayé de proposer des projets innovants, mais la gouvernance sous double tutelle ministérielle (ndlr, culture et défense) est un facteur de blocage, car il n’y a pas d’unité de décision.

Quels chantiers laissez-vous en cours ?

“Il y a toujours des chantiers en cours dans une ville. Il reste notamment à mener la fin du projet de ville avec le Cours Marigny, la partie face au château, les travaux d’aménagement de l’impasse Lenain, la place Bérault, l’opération autour du cinéma.”

Election ce dimanche à 10h30

Un Conseil municipal extraordinaire se tiendra ce dimanche 12 novembre à 10h30 en mairie pour élire le nouvel exécutif. Charlotte Libert-Albanel, 41 ans, actuellement 5e adjointe en charge des finances,  a d’ores et déjà été désignée par la majorité municipale pour prendre la suite et devrait donc être élue officiellement à cette date.

Charlotte Libert-Albanel succédera à Laurent Lafon à Vincennes

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
9 commentaires pour Laurent Lafon rend son écharpe de maire ce dimanche
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi