Education | Accueil Val de Marne (94) Ivry-sur-Seine | 26/04/2017
Réagir Par

Le lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine veut garder ses options

Le lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine veut garder ses options

Les deux tiers des enseignants du lycée Romain Rolland à Ivry-sur-Seine se sont mis en grève ce mardi pour réclamer une augmentation de leur dotation horaire afin de maintenir les options.

« Romain Rolland pas content », scandent la trentaine de professeurs rassemblés sous les fenêtres du rectorat de Créteil. En grève ce jeudi, les enseignants veulent revenir sur la dotation globale horaire qui a été accordée au lycée pour l’année scolaire prochaine. Ils réclament 15 heures supplémentaires. «Confrontés comme l’ensemble du département à un pic démographique, nous ouvrons des classes chaque année et les 1410 heures qui nous ont été attribuées par le rectorat au début de l’année, sont tout juste suffisantes pour nous permettre d’assurer les enseignements fondamentaux à nos élèves. Si le nombre d’heures reste inchangé, nous serons dans l’incapacité de proposer à nos élèves les cours en options tels que le théâtre, l’art plastique, le Grec, le Latin, une troisième langue. Sans parler des cours en labo pour la physique chimie où les places réduites nous imposent de dédoubler des classes. Nous nous sommes déjà battus pour garder ces heures les années précédentes et nous allons continuer. Nous souhaitons que le lycée soit capable d’offrir davantage que les enseignements fondamentaux», explique l’un des trente enseignants de l’établissement ivryen, déléué SNES-FSU.

Parmi les autres revendications, enseignants et délégués de parents d’élèves souhaitent attirer l’attention du rectorat sur la nécessité de maintenir les effectif des classes de filière STMG (Sciences et technologies du management et de la gestion) à 24 élèves. Une augmentation de ce nombre, pourrait selon les manifestants, réduire le taux de réussite au bac. Les parents d’élèves souhaitent également la création de postes supplémentaires de conseiller principal d’éducation, d’infirmier, de documentaliste ou encore d’assistant d’éducation.

Malgré leurs concert de casseroles, le rectorat n’a pas reçu de délégation. Philippe Bouyssou, maire d’Ivry, a adressé une lettre à Guylène Mouquet-Burtin, directrice de l’académie de Créteil où il appuie la mobilisation des enseignants et parents d’élèves. Une pétition à également été lancée sur le site Change adressée à la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

Au début du mois d’avril, le lycée s’était mobilisé une première fois pour protester contre le nombre d’heures de cours jugés non proportionnel à la croissance du nombre d’élèves accueillis à Romain-Rolland.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans , avec comme tags , , Manifestation Education
Un commentaire pour Le lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine veut garder ses options
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi