Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 13/06/2017
Réagir Par

Législatives 2017 en Val-de-Marne : paroles de citoyens

Législatives 2017 en Val-de-Marne :  paroles de citoyens
Publicité

383 000 habitants du Val-de-Marne ont été voter au premier tour des législatives 2017, soit un taux de participation de 48,70%. Pour qui ont ils voté ? Pourquoi n’ont-ils pas voté ? Paroles de citoyens à Créteil, Fontenay-sous-Bois et Vincennes.

Ceux qui n’ont pas voté, par oubli, par dépit…

 Anthony, 23 ans, mécanicien, Créteil
« Je n’ai pas voté. Ce n’est pas spécialement que je suis contre le vote, c’est juste que je n’y ai pas pensé. C’est un peu bête mais j’étais super occupé et j’ai pas fait gaffe. J’ai appris aujourd’hui que le vote avait eu lieu hier (rires).« 

Marie, 38 ans, chômeuse, Créteil
« Je n’y suis pas allée. Tous les politiques me passent au-dessus de la tête, aucun ne me plait. Je n’ai pas envie d’aller voter pour le moins pire, mais pour quelqu’un qui me plaise. Et là, il n’y en avait aucun. »

Alexandre, 31 ans, cuisinier, Créteil
« Il y avait vraiment un intérêt à aller voter ? Moi je n’en vois pas trop. On voit que le parti de Macron gagne haut la main presque partout donc bon, je ne vois pas ce que mon vote aurait changé. Je ne pense pas être le seul dans ce cas vu le taux de participation d’ailleurs. Les gens doivent juste en avoir marre de se faire prendre pour des pigeons!« 

Sarah, 18 ans, étudiante en Sciences de la Terre, Fontenay-sous-Bois.
« Je n’ai pas voté car j’étais mal informée sur les candidats. Je ne voulais pas voter sans être sûre des intentions de la personne pour qui je votais. Il y en avait trop, c’était difficile de se repérer. Si j’avais voté j’aurais voté pour la France Insoumise, comme au premier tour des élections présidentielles. Je voterai au second tour en revanche, je me déciderai d’ici le 18 ».

Qadyoul, 23 ans, étudiant en informatique résidant à Ivry, croisé à Fontenay-sous-Bois.
« Je ne me sens pas représenté par les candidats. Je suis allé voter contre Marine Le Pen aux élections présidentielles, mais personne des candidats de ma circonscription ne me semblait vraiment concerné par les problèmes que ma classe d’âge rencontre. Ils sont politiciens, je ne leur fais pas confiance, ils sont plus préoccupés par leurs propres intérêts que par notre bien-être. »

Sandrine, 47 ans, programmeuse informatique, résidant à Bonneuil-sur-Marne, croisée à Vincennes.
« Je n’ai pas été voter au premier tour. Pour moi ,ce qui compte c’est le second tour, je ne me déplacerai que la semaine prochaine. Les présidentielles avaient plus de poids que les législatives, néanmoins, cela m’a rassuré que les extrêmes ne soient pas arrivés en tête. »

Ceux qui sont En Marche

Chayma, 26 ans, infirmière, Créteil
« J’ai choisi M. Mbaye de « La république en marche ! « . Son programme me semble correct mais c’est surtout pour que le parti ait la majorité à l’assemblée que j’ai voté pour lui. Je veux que Macron tienne ses promesses et pour cela, il ne faut pas qu’on le gêne en le bloquant.« 

 Martine, 74 ans, retraité
« J’ai voté pour En Marche !  Je ne sais pas s’ils sont vraiment meilleurs que les autres partis, mais je voulais voter par principe. C’est important de profiter du droit de voter et j’ai tout de même lu les programmes. »

Jeanne, 52 ans, photographe
« J’ai été derrière En Marche presque depuis sa création donc je ne vais pas le lâcher maintenant. On a une bonne avance donc je ne me fais pas trop de soucis pour Créteil. Ni pour la France en général d’ailleurs ! »

Michaël, 35 ans, ingénieur, Vincennes
« J’ai voté pour le candidat d’En Marche. Je souhaiterais qu’il y ait une majorité En Marche à l’Assemblée pour que le président puisse mettre en œuvre ses réformes. Je trouve cela positif que la majorité s’annonce massive, pour moi le rassemblement du mouvement est très prometteur, car cela donnera au président un  maximum de liberté pour réaliser ce pour quoi il a été élu. Le renouvellement est en train de se mettre en place, c’est une bonne nouvelle, même si on ne peut jamais faire entièrement confiance à personne. »

France insoumise pour faire contrepoids

Achille, 37 ans, ouvrier dans le bâtiment, Créteil
« Comme pour la présidentielle, c’est pour France Insoumise que j’ai voté ! Pour M. Cocq. Que Macron ait tous les pouvoirs avec l’Assemblée ne me plait pas trop. Du coup, j’espère qu’il va remonter même si ça va être un peu dur là. Il lui manque quoi ? 15-20% pour faire égalité avec « En Marche ! » ? Enfin, on ne sait jamais, il y a beaucoup de gens qui se sont abstenus,  ça peut tout changer ! »

Jordan, 27 ans, vendeur, Créteil
« J’ai voté pour François Cocq de France Insoumise. Je n’ai pas vraiment de parti et je n’aime pas trop me dire que je vote pour quelqu’un parce qu’il  appartient à un groupe. J’ai juste lu les fiches et c’est de lui dont je sentais le plus proche.« 

Patricia, 39 ans, assistante maternelle, Fontenay-sous-Bois.
« J’ai voté car pour moi cela constitue un droit et un devoir, quoi qu’on mette dans l’urne. Je suis restée fidèle à France Insoumise. Je considère néanmoins cela comme une chose rassurante que le président soit en passe d’obtenir la majorité car j’aurais craint que le pays soit ingouvernable. Cela dit, je souhaiterais voir à l’assemblée une opposition pour qu’il y ait de la discussion et que le mouvement En Marche ne dirige pas seul. »

Dominique, 63 ans, retraitée, Fontenay-sous-Bois
« Je n’attends plus rien de cette élection. Les gens vont retourner dans la rue, c’est tout ce qu’il reste à faire. J’ai voté contre mes convictions au second tour des présidentielles pour éviter Marine Le Pen. Au premier tour des législatives, j’ai voté pour le candidat France Insoumise de ma circonscription car ce sont les valeurs qui me tiennent à cœur, mais pour le second tour des législatives, je serai à nouveau contrainte de procéder à un vote par défaut. Je suis dépitée, et l’augmentation de la CSG ne me réjouit pas du tout.« 

Ils sont restés fidèles au PS, LR ou EELV…

Dominique, 54 ans, commerçant, Créteil
« J’ai voté pour le Parti Socialiste, comme je l’ai toujours fait depuis vingt ans. Mais là je dois bien avouer que ça fait mal de voir qu’on s’est fait écraser dans toute la France. Je m’attendais pas à ce qu’on ai beaucoup de candidats qui passent au second tour mais là… Enfin, on verra bien ce qui se passera.« 

Alain, 45 ans, professeur de sport, Créteil
« J’ai voté pour Les Républicains. Pas particulièrement pour le candidat lui-même, mais surtout pour son lien avec le parti. Les autres candidats ne me revenaient pas donc j’ai préféré continuer à choisir la même famille politique ».

Aissam, 26 ans, architecte d’intérieur, Créteil
« Je fais partie d’une race en voie de disparition : les écolos (rires) ! Mais quand on vote EELV aujourd’hui, c’est plus pour montrer ses convictions et prouver qu’on est encore là plutôt que pour espérer gagner… »

Front National

Marie-Aude, 29 ans, sans emploi, Vitry-sur-Seine (croisée à Fontenay-sous-Bois)
« J’ai voté Blanluette (FN). Oui je sais, c’est choquant, je ne suis pas blanche. Mais j’en suis arrivée au point de me dire qu’il faut changer de gouvernement. Celui que nous avons actuellement ne sert absolument à rien, surtout pour des gens comme moi qui sont au RSA avec des enfants à charges. Je n’ai pas de travail, je n’ai pas de  nourrice, je ne trouve pas d’appartement : je vous laisse imaginer. Je souhaite qu’ils arrêtent de faire entrer des immigrés alors que nous, les Français qui sommes là, on est dans la galère. Je voterai au second tour, même si je ne sais pas encore pour qui et que la candidate que je souhaitais voir y accéder ne s’est pas qualifiée. »

 

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Législatives 2017 en Val-de-Marne : paroles de citoyens
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi