Législative 2017 en Val-de-Marne : découvrez vos candidats
Politique locale | Villeneuve-Saint-Georges | 14/02
Réagir Par

Législatives 2017 en Val-de-Marne : Roger-Gérard Schwartzenberg jette l’éponge

Il y a quelques mois encore, il était prêt à briguer un septième mandat à l’Assemblée nationale. Ce lundi 13 février, Roger-Gérard Schwartzenberg a annoncé dans un communiqué qu’il ne serait pas à nouveau candidat.

« Deux mandats de maire à Villeneuve-Saint-Georges, six de député, trois fois ministre, cela est déjà assez rare« , pose l’élu, qui n’entend pas pour autant se retirer de la vie politique, toujours président d’honneur du PRG, avec déjà de nouveaux projets dans les cartons.

A l’Assemblée nationale, Roger-Gérard Schwartzenberg était président du groupe parlementaire Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste (RRDP). Ce groupe, créé en 2012, réunit principalement les députés radicaux de gauche. Il est le second groupe parlementaire de la majorité après le groupe socialiste. «La gauche peut garder confiance et espoir pour les élections présidentielles et législatives du printemps prochain. Face au Front national et à ses thèses extrémistes et face à une droite devenue ultra-libérale. Notre pays sera fidèle aux grandes valeurs républicaines de progrès et de justice», projette l’élu dans son communiqué.

Les cartes rebattues pour les investitures

Le circonscription reste gelée. « Je salue la décision responsable de Roger-Gérard Schwartzenbeg. Cela crée une situation nouvelle. Je vais désormais discuter avec les camarades des sections PS ainsi qu’avec nos partenaires. La décision dépendra aussi du national« , indique Jonathan Kienzlen, premier fédéral

Daniel Guérin salue son travail

Conseiller départemental MRC du canton Ablon Villeneuve le Roi Orly, Daniel Guérin a rapidement réagi. « Si j’ai eu l’occasion d’exprimer des désaccords sur la distance qu’il avait prise avec notre territoire, je veux saluer sa décision responsable et l’indéniable travail législatif auquel il a contribué. », salue l’élu avant de s’inquiéter de la dispersion des voix à gauche et d’annoncer que, avec d’autres élus de la circonscription, il va « prendre des initiatives pour contribuer à ce rassemblement si nécessaire. »

Législative 2017 en Val-de-Marne : découvrez vos candidats
12 commentaires pour Législatives 2017 en Val-de-Marne : Roger-Gérard Schwartzenberg jette l’éponge
  • Personne n’arrêtera Didier Gonzales; lancé comme un train TGV vers la députation!!

  • Les Piranhas de Villeneuve says:

    Didier Gonzales vise depuis longtemps la députation qu’il a perdue en 2012. Puisque Monsieur le Maire de Villeneuve le Roi a annoncé par voie de pressé qu’il y embaucherait femme et enfants pour augmenter ses indemnités, comme il l’avait fait lors de son mandat de 2007 à 2012.
    Sinon il est amusant de lire les propos du piranha Guerin qui voit une possibilité de trouver enfin un mandat supplémentaire puisqu’en 1 an il n’a pu sauver qu’un mandat sur 3 et de très peu ! Les Villeneuvois et Ablonnais commencent à en avoir assez de ces élus qui comme Gonzales Guerin Chamault Josso sont sur la scène politique depuis 30 ans ou plus pour un résultat plutôt minable.

  • Les élections se suivent mais ne se ressemblent pas et le moins que l’on puisse dire c’est que nous allons de surprises en surprises et nous ne sommes pas au bout…swarzeberg est pragmatique et à été bousculé par les primaires et il en tire toutes les conséquences, sa décision est plutôt sage tandis que Gonzales fervent défendeur de sarkozi puis de Fillon en second rideau ne lâchera pour rien au monde l’os qu’il a tant convoité quitte à laisser sa ville (villeneuve le roi) en un clin d’oeil. ..Quand on voit que le maire de Boissy ne souhaite pas y aller car il est attaché à sa ville (cumul des deux mandats interdits) il n’y a pas photo entre les hommes….

  • Pas trop tot, Les Francais de tous bords vomissent ces vieux dynosaures de la politique.Adieu et Pace aux jeunes investis pour des missions et non pour faire vivre ce vieux type de politicien.

  • Saluons la carrière politique de Roger-Gérard Schwartzenberg au service de la gauche… ministre de François Mitterrand et de Lionel Jospin…auteur de nombreux ouvrages, notamment sur la communication politique….élu local à Villeneuve saint Georges … et député du Val de Marne…
    J’ai été pendant 5 ans son député suppléant et j’ai pu apprécier sa capacité d’analyse et de travail…que tous ceux qui donnent des leçons puissent se hisser à ce niveau et ce n’est pas gagné.
    Maintenant c’est à la gauche d’investir le meilleur candidat pour gagner face au populiste Didier Gonzalès… trouver une personnalité ancrée dans la circonscription, connaissant ses dossiers et ayant de l’expérience… J’ai ma petite idée….

    PS : que tous ceux qui écrivent sous des pseudos aient un peu de courage pour s’exprimer à visage découvert..mais pour certains le courage !!!

    • Monsieur Chamault, quand comprendrez-vous enfin que nous, villeneuvois , en avons assez des gens comme vous et votre acolyte Guerin. Cela fait trop longtemps que vous êtes à espérer des mandats que l’on ne vous donnera pas.
      Nous souhaitons comme beaucoup de français voir de nouvelles têtes, des jeunes, moins englués que vous et vos amis dans des affaires peu glorieuse. Qu’avez-vous fait pour notre ville ? Et votre ami Mr Guerin ? Qui comme Mr Gonzales choisit ses interventions en fonctions de ses proches ou pas !
      Celui qui critique Le Maire alors qu’ils sont aussi cupide l’un que l’autre. Aussi désintéressés de Villeneuve l’un que l’autre. Il n’y a qu’à regarder combien notre ville a peri, perdu son attrait, ses commerces.
      Et vous faites partie Monsieur Chamault de ceux, qui comme Guerin, Josso, Gonzales, l’ont habimée ces 30 dernières années.
      Villeneuve est capable de revivre mais une chose est certaine, pas avec vous ni comme maire, ni comme suppléant de votre patron Mr Guerin.

  • Bonjour,
    Qu’un homme politique (dont par ailleurs -et pas railleur – je pense plutôt du bien) annonce qu’à 74 ans il ne veut pas rempiler comme député, devrait être quelque chose de banal. Or si 94 citoyens fait un tel article c’est que ça ne l’est pas, ce qui laisse entrevoir le chemin qu’il reste à parcourir.
    En fait il faudrait non seulement limiter dans le temps le nombre de mandats (peut-être y viendra t-on bientôt), mais également limiter ( par exemple à 20 ou 25 ans) la durée pendant laquelle on peut exercer un mandat politique tous types de mandat confondus (au-dessus quand même d’un certain niveau de responsabilité, car par exemple les maires des bleds de 60 habitants sont suffisamment durs à trouver). Avec un compteur qui tourne 2 fois plus vite en cas de cumul (certains restent autorisés, il n’y a pas que le cas des cumuls maire/parlementaire, il y a aussi maire et vice-président de conseil départemental ou régional par exemple). Ainsi on ne pourrait plus avoir des gens (dont ne fait pas partie RGS qui a eu parallèlement des activités d’universitaire et d’écrivain) qui traversent toute une vie à gérer une cité qu’ils ignorent, puisqu’il ne connaissent pas de l’intérieur ce qu’est un travail artisanal, entrepreneurial ou salarié, avec ses rapports de force, l’angoisse du carnet de commandes, les aléas météo des paysans, etc. On serait donc obligé d’avoir une vie professionnelle avant de faire la politique, ou de retourner au boulot après si on a commencé à en faire jeune.
    On aurait ainsi une classe politique plus diversifiée, et chacun pourrait mieux s’imaginer pouvoir faire de la politique à un moment de sa vie, puisque ce ne serait plus un métier.

    • Comme une classe diversifiée d’ex banquier ,qui omet de se faire inscrire à l’ISF , qui multiplie par 92 ses revenus en 10ans qui se déclare hors système , et qui n’a jamais été élu de sa vie même pas comme délégué de classe ah oui je vois Au fait si un homme politique peut se voir battre aux élections un gros patron qui peut le licencier , des électeurs ,des salariés, un tribunal de commerce ou d’industrie et un homme politique ex grand patron qui détourne des fonds pourquoi n’est il pas
      condamnable même à 91ans par contre un syndicaliste pris en photo prés d’une chemise déchirée c’est garde à vue et 6 mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende 3 mois après c’est compris !

  • Bien,
    ALEXANDRE BOYER
    PCF-FDG capable de rassembler – avec succès – toute LA GAUCHE de la 3° circonscription sur des valeurs progressistes humaines écologique et démocratique..
    Cheminot syndicaliste conseiller municipal de VstG marié 2 enfants.
    Habitant Villeneuve saint Georges.

  • Face aux grands enjeux de la 3ème circonscription :
    -le combat contre les nuisances aériennes de l’aéroport et l’indemnisation des riverains
    -les problèmes de circulation et notamment le franchissement de la Seine, l’aménagement de la RN 19 et de la RN 6
    -la nécessaire amélioration et le développement des transports en commun dans les 11 villes de la circonscription (tramway, ligne de bus, ligne D et C…)
    -la sécurité de nos concitoyens (rénovation des commissariats, effectifs) et la prévention de la délinquance
    -la carte scolaire et les ouvertures/fermetures de classes
    -le maintien des services publics
    -la prévention et la lutte contre les inondations

    Il est nécessaire de présenter un candidat d’expérience, reconnu pour son travail et son dynamisme, au-delà des querelles d’ego ou des conversations de comptoirs.

  • le plus choquant dans cette histoire c’est que RGS habite le 8e arrondissement de Paris depuis 1993 et qu’il y a des electeurs qui votent pour un mec qui ne met pas les pieds dans la circo !

    Le résultat de tout çà c’est un discredit de la gauche locale et un FN à 50% !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *