Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
Politique locale | Boissy-Saint-Léger | 19/05/2017
Réagir Par

Législatives : Laurent Saint-Martin (LREM) s’installe à Boissy-Saint-Léger

Bien qu’à peine installé à Boissy-Saint-Léger, Laurent Saint-Martin se sent déjà comme un poisson dans l’eau dans la circonscription où il candidate pour ces élections législatives sous la bannière La République en marche (LREM).

Ce vendredi midi, c’est dans un restaurant de sushis de Villeneuve-Saint-Georges que le candidat tenait sa conférence de presse de présentation. Le trentenaire, spécialiste du financement des entreprises, a lancé officiellement sa campagne depuis Limeil-Brévannes jeudi soir. Tout à fait à l’aise avec son parachutage, l’ancien militant socialiste estime qu’il incarne un renouveau que nul autre candidat ne représente dans sa circonscription. «Je ne pense pas qu’il faille être maire ou aux responsabilités dans l’une des villes de la circonscription où l’on se présente pour pouvoir rassembler des électeurs. D’ailleurs, chacune de ses personnalités politiques connaît surtout sa ville et ses environs. L’avantage d’être nouveau sur ce territoire, c’est que je peux mieux appréhender ses disparités et le défendre de façon objective», pose le prétendant. 

Laurent Saint-Martin promet qu’en cas d’élection, il rencontrera régulièrement les comités EM du secteur pour les consulter et les informer sur le travail parlementaire entrepris à l’Assemblée. «Si l’on ne fait pas ce travail de collaboration avec les électeurs, ça ne sert à rien de venir tenir une permanence hebdomadaire sur sa circonscription, ça se résumerait au bureau des pleurs». Content de l’accueil réservé par la population aussi bien sur le Plateau Briard, qu’à Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, le candidat estime que le programme d’Emmanuel Macron permettra aux habitants de ce territoire de pouvoir s’épanouir et se réconcilier. «J’ai été élevé dans une famille de la classe moyenne, j’ai toujours travaillé pour arriver là où je suis aujourd’hui. Je n’ai pas honte d’être là où j’en suis aujourd’hui. C’est même plutôt positif de montrer que l’on a pu s’élever socialement. Il faut arrêter de penser qu’en mettant un vieux rentier on va avoir le vote des retraités ou qu’en mettant un cheminot, on va avoir le vote des ouvriers. Ce n’est plus comme cela la politique!»

Laurent Saint-Martin peut également compter sur la présence à ses côtés d’Amandine Mackako, sa suppléante, qui est également la responsable du collectif des jeunes avec Macron en Val-de-Marne et est installée depuis deux ans à Villeneuve-Saint-Georges pour se rapprocher de l’université parisienne Panthéon-Assas où elle étudie le droit public des affaires.

A lire aussi : 153 candidats pour 11 circonscriptions

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
21 commentaires pour Législatives : Laurent Saint-Martin (LREM) s’installe à Boissy-Saint-Léger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *