Grands projets | Grand Paris | 16/01
Réagir Par

L’Epa Orsa ne sera pas mangée par le Grand Paris

C’est un rapprochement en douceur qui réunira finalement l’Epa Orsa et Grand Paris Aménagement. L’établissement conservera une certaine autonomie dans le cadre d’une fédération, afin de pouvoir mener à bien la phase opérationnelle de tous les projets stratégiques engagés sur ce territoire qui longe la Seine depuis Alfortville-Ivry jusqu’à Villeneuve-Saint-Georges. 

Créé en 2007 pour mener à bien l’Opération d’intérêt national Orly Seine-Amont, l’Epa (Etablissement public d’aménagement) Orsa a travaillé avec les élus des douze communes concernées* pour développer une vision partagée et intégrée de ce vaste territoire qui correspond en partie aux contours de l’actuel territoire T12 (Grand Orly Seine Bièvre). Neuf années qui ont permis de développer une vision à grande échelle, concrétisée aujourd’hui par une série de projets qui entrent les uns après les autres dans leur phase opérationnelle, avec notamment les deux zacs de Chevilly-Larue, le projet de la plaine Montjean, le quartier du Lugo à Choisy-le-Roi, la double zac de Vitry-sur-Seine des Ardoines au centre, le coeur de ville de Villeneuve-Saint-Georges, la reconversion du site Truillot d’Ivry-sur-Seine…

Passer de la vision à la mise en oeuvre, c’est du reste la feuille de route du nouveau directeur général de l’établissement, Thierry Febvay, spécialiste du développement social urbain et de la politique d ela ville, et ancien directeur de l’Epareca (destiné à revitaliser le commerce dans les quartiers en difficulté) et de la Drihl (Direction de l’hébergement et du logement) de Seine-Saint-Denis.

Alors que l’établissement devait être officiellement rattaché à Grand Paris Aménagement (ex AFTRP), tout comme l’Epa Plaine de France, à compter de janvier 2017, dans le cadre des décisions de structuration de la métropole parisienne. Contrairement à l’Epa Plaine de France, totalement fusionné dans le nouvel ensemble, l’Epa Orsa ralliera Grand Paris Aménagement dans le cadre d’une fédération. Cette solution ad hoc, qui tient compte de l’investissement des élus locaux dans la gouvernance de l’Epa Orsa depuis sa création, doit être actée à l’occasion de l’adoption par le Parlement de la loi relative au statut de Paris à l’aménagement métropolitain. (voir l’article 35) D’ores et déjà,  une convention cadre organisant la mutualisation des moyens et du personnel entre Grand Paris Aménagement et l’Epa Orsa a été adoptée dans les mêmes termes par les conseils d’administration des deux établissements.  « Cette formule en fédération n’existait pas et nous sommes précurseurs en ma matière, indique Thierry Febvay. L’établissement bénéficiera ainsi de la robustesse de Grand Paris Aménagement tout en conservant une gouvernance locale. A cette occasion, des postes d’administrateurs seront également créés pour intégrer des représentants des EPT (conseils de territoire) et de la MGP (Métropole du Grand Paris). »  Une réponse à la bronca des élus lors de l’annonce de la fusion des trois établissements publics en 2015.

Concrètement, les fonctions support (finances, gestion, procédures foncières…) seront mutualisées et la moitié des 40 salariés de l’Epa Orsa rejoindront le siège parisien de Grand Paris Aménagement. L’autre moitié restera à Choisy-le-Roi pour conduire les projets du territoire.  L’ingénierie territoriale sera également mutualisée mais avec une équipe spécifique Orsa. « Cela permettra à chacun de bénéficier des expertises développées par l’un ou l’autre établissement. Par exemple, nous n’avons pas les moyens d’avoir un expert des sols pollués et Grand Paris Aménagement en a un. De notre côté, nous avons des spécialistes des appels à projets de l’Etat, l’Ademe…« , développe le directeur de l’Epa Orsa.

* Ablon-sur-Seine, Alfortville, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges et Vitry-sur-Seine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *