Education | Val de Marne | 21/04
Réagir Par

Les 11 CIO du Val-de-Marne sauvés pour la rentrée 2017

Tout est bien qui finit bien pour les CIO (centres d’orientation et d’information) du Val-de-Marne. Alors que 4 des 11 centres du département devaient fermer dans le cadre d’une nouvelle carte cible, ils resteront tous ouvert à la rentrée, moyennant une modification statutaire pour certains d’entre eux.

Le projet de fermeture de 4 CIO (L’Haÿ ou Villejuif,  Charenton-le-Pont, Saint-Maur-des-Fossés et Nogent-sur-Marne) faisait suite à la fin de la prise en charge des frais de structure par le département, conséquence de la suppression de la clause générale de compétence. Finalement, chacun y a mis du sien. Le Conseil départemental a proposé d’héberger gratuitement (hors charges) les CIO qui ont été construits adossés à des collèges (dont l’infrastructure relève du département), à savoir ceux de Villejuif et L’Haÿ-les-Roses.  Valophis Habitat, le bailleur social du département, a proposé de faire de même pour le CIO de Nogent-sur-Marne, situé dans les HBM. Et la ville de Saint-Maur-des-Fossés a également accepté d’accueillir gracieusement le CIO qui se trouvait dans des locaux municipaux. A Charenton-le-Pont, le CIO était déjà dans des bâtiments de l’Etat mais la ville s’est également vue confirmer le maintien  de son centre d’information et d’orientation, indique le maire, Hervé Gicquel, qui s’en réjouit et rappelle qu’il avait saisi la rectrice à deux reprises.

Une carte cible de CIO et des points d’accueil

Plusieurs CIO vont en revanche être requalifiés en point d’accueil dépendant d’un autre CIO. Nogent dépendra par exemple de Vincennes.  « Le fait que le CIO de Nogent devienne un point d’accueil à la rentrée de septembre 2017 ne changera rien à son mode de fonctionnement ni à ses missions ni à ses services. Il s’agit juste d’un changement administratif« , précise son directeur, Alain Gaimard, qui se réjouit de la pérennité du CIO au moins pour trois ans. La seule différence, c’est que les CIO points d’accueil n’ayant plus le statut d’établissement à part entière, un CTA (Comité technique académique) ne sera plus nécessaire au cas où une fermeture serait à nouveau envisagée, d’ici quelques années.

Pour l’heure, les 11 CIO sont maintenus à la rentrée et personne ne boude son plaisir. « Nous avons affiché une large banderole devant le CIO pour remercier les gens de leur mobilisation« , indique Vincent Jeanbrun, maire de L’Häy-les-Roses.

 

Valophis propose le loyer gratuit au CIO de Nogent-sur-Marne pour le sauver

Une pétition pour sauver les CIO du Val-de-Marne

Saint-Maur-des-Fossés met au pot pour sauver son CIO

Des voeux pour sauver les CIO du Val-de-Marne

 

Un commentaire pour Les 11 CIO du Val-de-Marne sauvés pour la rentrée 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *