Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
Politique | Rungis | 13/03/2017
Réagir Par

Extrême droite et catholiques intégristes ont fait la fête à Rungis

Pas loin d’un millier de personnes ont convergé ce samedi à la première édition de la Fête du pays réel, organisée par Civitas, mouvement catholique intégriste devenu parti politique en 2016. Objectif : faire rayonner les positions d’extrême-droite du mouvement, avec des invités comme le médecin Xavier Dor, à l’initiative de commandos anti-IVG, Jean-Marie Le Pen, ou encore Carl Lang, fondateur du Parti de la France.

« Le Pays réel, c’est le lien qui existe entre les Français de bon sens, soucieux de retrouver véritablement leur racine face à un Pays légal qui les déracine. C’est un événement qui vise à mettre en valeur la France des terroirs et des clochers, la France authentique, face à une période où le mondialisme est partout, où le déracinement est omniprésent et vanté par tout le monde. Nous voulons opposer à ce déracinement, un véritable enracinement local. Cela permet à toute une série d’artisans, de viticulteurs, de petits producteurs, d’artistes, de congrégations religieuses, d’associations, patriotes, d’auteurs, d’écrivains, d’éditeurs, de se retrouver ici tous ensemble pour faire connaître leur production, leur dynamisme, faire redécouvrir des produits de gastronomie, du foi gras, du vin, du champagne, de la bière mais tout authentique, enraciné, et pas de la malbouffe! » se félicite Alain Escada, président de Civitas. Au programme des réunions, une conférence contre l’immigration, accusée de détruire la civilisation, une autre sur la réunion de l’église et de l’Etat…

Objectif  200 circonscriptions

« Cet événement vise aussi à mettre en avant un cartel qui sera présent aux législatives et qui va donc rassembler les forces de Civitas, du Parti de la France présidé par Carl Lang et des comités Jeanne présidés par Jean-Marie Le Pen. Ensemble, nous comptons présenter un maximum de candidats aux élections législatives. A l’heure actuelle, nous avons l’assurance de déposer des candidats dans au moins 200 circonscriptions« , annonce le patron du mouvement. Et en Val-de-Marne ? « On a des réunions sans cesse avec les partenaires pour voir comment se répartir les circonscriptions. Pour l’instant, on n’a pas de chef de file départemental. On annoncera les candidats par circonscription à l’occasion d’une conférence de presse, d’ici un mois. »

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
5 commentaires pour Extrême droite et catholiques intégristes ont fait la fête à Rungis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *