Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
Politique locale | Val de Marne | 14/06
Réagir Par

Les législatives en Val-de-Marne à chaud : le bref du 14 juin

Les législatives en Val-de-Marne à chaud : le bref du 14 juin © Twitter de JL Melenchon

Soutiens, débats, actions de campagne, bisbilles, tweets… l’actu à chaud et en bref de la campagne des législatives en Val-de-Marne ce mercredi 14 juin.

Actu de campagne

Soutiens de second tour

Le PCF 94 appelle à voter contre LREM dans 4 circonscriptions (2e, 9e, 10e, 11e). C’est à dire celles où des candidats FI ou PS sont au second tour. Le parti communiste ne donne pas de consignes dans les circos où ce-sont des LR qui affrontent LREM au second tour, considérant qu’ils « proposent ni plus ni moins que de faire pire », invitant à « ne pas choisir entre deux maux ». Une position partagée dans leurs déclarations par le maire PCF de Vitry-sur-Seine, Jean-Claude Kennedy, et l’ancien candidat PCF de la 2e, Patrice Diguet.
EELV 94 ne donne pas de consigne de vote explicite mais appelle à voter « en privilégiant les candidatures qui prendront des engagements clairs et précis en faveur de l’écologie, la transition écologique et solidaire, et l’égalité des droits » et « pour permettre le pluralisme politique, qui est une nécessité démocratique en contribuant à la présence de députés de gauche à l’Assemblée nationale. » Le parti écologiste se félicite également de la progression de 30% du mouvement dans les 7 circonscriptions où il se présentait en solo. « Cela montre que l’écologie est aujourd’hui au cœur des valeurs de la gauche du 21ème siècle et qu’elle sera demain le pilier de la reconstruction du camp du progrès« ,espère le mouvement qui regrette l’élimination dès le premier tour de Laurence Abeille dans la 6e, considérant qu’elle a pâti « de l’immense déception générée par le quinquennat de François Hollande ».
6ème circo
Rectificatif Léa Scher, candidate du Parti Allons enfants (et non le parti animaliste) au 1er tour, fait campagne pour Guillaume Gouffier-Cha (LREM). « Nos programmes se ressemblent beaucoup », justifie la Vincennoise.
8e circo
A Maisons-Alfort, Franck Monfort, qui menait une liste citoyenne aux municipales de 2014, soutient au maire Michel Herbillon (LR). « En Marche, c’est plus de 400 futurs députés sans expériences (vous me direz, il y a un début à tout) or une assemblée monolithe est un danger pour notre démocratie et une assemblée monolithe «croyante» c ‘est encore plus dangereux », soutient le Maisonnais.
9e circo
A Alfortville, l’association d’opposition locale Unis Pour Alfortville menée par Déborah Zabounian apporte son soutien au maire Luc Carvounas (PS). « Le Président Macron ayant déjà sa majorité, l’enjeu de ce second tour est de préserver une pluralité d’opinions au sein de l’Assemblée Nationale », défend l’ancienne candidate LR aux départementales.
Charles Knopfer, président du PRG 94 appelle également à soutenir le candidat PS.
10e circo
Bernard Chappellier, président de l’UDE 94, appelle à voter pour la candidate LREM Sheerazed Boulkroun.
 « Les Français ont décidé de donner au Président de la République une large majorité à l’Assemblée Nationale. Cette volonté doit être confirmée dimanche prochain » , motive le conseiller municipal du Kremlin-Bicêtre qui compte se présenter à la Sénatoriale en septembre 2017.
11e circo
Rectificatif : Contrairement à ce que nous avions traduit, Décidons Notre Ville (DNV), association politique citoyenne de Cachan, n’appelle pas explicitement « à voter FI » mais « appelle à favoriser le pluralisme à l’Assemblée Nationale et à voter en conséquence dimanche pour conserver la circonscription à gauche. »

Venue de personnalités

Jean-Luc Mélenchon est venu à Ivry-sur-Seine et Créteil ce mardi soir pour soutenir les 3 candidats FI (2e, 10e et 11e)
Elisabeth Borne, ministre des Transports, vient soutenir Laurent Saint-Martin (LREM, circo 3)

Débats d’entre deux tours

Maud Petit (Modem) ne débattra pas avec Marie-Carole Ciuntu dans la 4e.
Forum des candidats de la 6e, Gildas Lecoq (UDI-LR) et Guillaume Gouffier-Cha à Vincennes ce mercredi soir, à l’invitation des communautés juives de Saint-Mandé et Vincennes (voir agenda ci-dessous)
Débat entre les candidats de la 1ère, Frédéric Descrozaille (LREM) et André Kaspi (LR) ce mercredi, à l’invitation de 94 Citoyens (voir article)
Débat entre les candidats de la 11e, Albane Gaillot (LREM) et Djamel Arrouche (FI) ce jeudi, à l’invitation d’Otoradio et 94 Citoyens (voir article)

 

 

Retour sur les résultats du premier tour
Voir la carte des résultats par circonscription
Voir la carte des résultats par ville
Et aussi :
Les fiefs PS laminés
La droite inégalement ébranlée
Les Insoumis doublent le PCF partout
Paroles de citoyens

Agenda de campagne

Mercredi 14 juin

Meeting départemental En Marche à Maison-Alfort, avec tous les candidats du Val-de-Marne
A 20h Ecole Victor Hugo 85 rue Victor Hugo

Déboulé de François Cocq (FI, circo 2) à Choisy-le-Roi
A 18h30 sur l’esplanade du RER

Les communautés juives de Saint-Mandé et Vincennes invitent Gildas Lecoq (UDI-LR) et Guillaume Gouffier-Cha (LREM) à venir présenter successivement leur projet dans la sixième circonscription.
RDV salle Topaz dans le bois de Vincennes, Avenue de la Pyramide

Réunion de Guillaume Gouffier-Cha (LREM, circo 6) à Vincennes
A 20h15 école Vernaudon (3 rue Lamartine)

 

Jeudi 15 juin

Réunion de Frédéric Descrozaille (LREM, circo 1) à Saint-Maur-des-Fossés
A 19h30 30 bis boulevard des Corneilles

Déboulé de François Cocq (FI, circo 2) à Orly
A 18h30 place du fer à cheval

Réunion de Laurent Saint-Martin (LREM, circo 3) à Villeneuve-Saint-Georges
En présence de la ministre des Transports Elisabeth Borne
A 20h au Foyer Jean Cocteau, Salle E (8 avenue Carnot)

Réunion de Gildas Lecoq (UDI-LR, circo 6) à Vincennes
A 20h30 à l’école Est Libération (108 rue Diderot)

Réunion de Gaelle Marsaud (LREM, circo 9) à Alfortville
A 19h30 (lieu à confirmer)
Sur le thème de l’écologie

Réunion de Sheerazed Boulkrou (LREM, circo 10) au Kremlin-Bicêtre
A 20h, à l’espace André Maigné – 18 bis rue du 14-juillet

La campagne en tweets

Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
7 commentaires pour Les législatives en Val-de-Marne à chaud : le bref du 14 juin
  • Bonne nouvelle, le FN (Mr Gaborit) appelle à voter pour FI (Mr Arrouche).
    Et ceux qui disaient que l’extrême gauche et l’extrême droit, ce n’est pas la même chose .
    Et pourtant si la preuve et à y regarder de plus près beaucoup de similitude sur l’Europe, la politique étrangère, la politique économique, fiscale et monétaire et même l’écologie, les nouveaux convertis faisant toujours de la surenchère. Je ne vois qu’une seule différence sur l’immigration.
    Peut-être le FN et FI pourront tout juste avoir un nombre de députés suffisant pour former un groupe commun. ils seront ainsi plus fort dans l’opposition systématique.
    Les masques tombent enfin

    • Hitler servit du SPD (parti social démocrate) et des catholiques bavarois pour constituer une majorité en 1933 (article site les crises de BERRURYER ) tiens comme celui qui vient de créer EN MARCHE et si le danger totalitaire ne venait pas de ces compromissions des centres qui en fait combattirent les communistes les minorités juives et s’allièrent avec les patrons CAPITALISTES des ciments des industries et des banques / intronisé dans le système ROTCHILD depuis 2008 MACRON mène une drôle de démarche ne pensez vous pas signe furax

    • le but de ce rappel de l’histoire montre comment un mouvement, qu’aucun parti politique ne soutenait, a pris le pouvoir?
      Faut-il faire des parallèles avec la France de 2017?
      Est-ce une mise en garde contre la montée des extrémismes, ou déclarés tels, qui pourraient prendre le pouvoir avec 34 % des voix?
      Alors que, dans la pratique, un “mouvement sans parti” qui, actuellement, représente 23 % des électeurs, va avoir une majorité plus qu’écrasante au parlement, avec quasiment tous les pouvoirs, que le ministère de la défense a été remplacé par le ministère des armées sous les ordres directs du Président de la République, que celui-ci gouvernera par ordonnances, qu’il disposera d’une équipe de l’état d’urgence placée sous son autorité, qu’il dispose déjà du soutien éhonté de la presse et de ceux qui la financent. Faut-il s’interroger sur les dangers d’une prise de pouvoir par 34 % alors que 23 % l’aura, sans doute, sans partage?
      Voir dans la discussion

  • Depuis la Constitution de la Première République nous savons que le Député de la France une et indivisible (Saint Just) n’a pas pour vocation de légiférer pour sa seule circonscription, mais au service de la Nation.
    Connaitre sa circonscription c’est porter à l’ Assemblée des questions qui ne peuvent être résolues localement (Subsidiarité, « laisser faire au peuple tout ce qu’il peut et à ses représentants ce qui le dépasse », selon Robespierre).
    Mes urgences sont « l’environnement-économie » , les relations internationales avec une Europe forte pour réguler la mondialisation, les projets porteurs d’avenir, le numérique, la mobilité…
    Je dis que les territoires qui ne seront pas EN MARCHE le 18 juin, resteront EN MARGE. Pour la première fois je vois un espoir d’avenir, malgré les risques, malgré les écueils. N’ayons pas peur, restons vigilants.
    Patrick Ratter, Adjoint au Maire de Valenton, Environnement, Développement, Transports.

  • Nadine Ret , candidate LREM sur la 5eme circo ,a refusé l’invitation de Gilles Carrez à débattre en face à face avant le second tour .
    De quoi a t’elle peur ?
    La démocrature en Marche !!

    • J’espère une large défaite pour Mr Gilles CARREZ.
      Ce serait son sixième mandat. Il a largement cumulé les fonctions (député, maire).
      Il a toujours bloqué les projets de loi visant à plus de transparence sur l’IRFM (6.000 € par mois de défraiement des députés, qu’ils dépensent ou pas,sans justificatifs et non imposables). Il veut serrer la ceinture des français mais défend jusqu’au bout les privilèges des députés. Lorsque je l’ai interrogé sur l’IRFM, il m’a répondu « Vous savez quoi ? vous êtes un jaloux! ». Quelle réponse !
      Il a usé de la réserve parlementaire en grande partie pour sa ville. En 2016, alors que Le Perreux et Nogent ont 31.000 habitants chacune, il a attribué 200.000 € sur les 400.000 € à sa ville.
      Il a pour suppléant Mr Paul BAZIN de JESSEY (le nom complet n’est mentionné nulle part), perreuxien comme lui.
      Elu pourtant par 4 villes, Mr Gilles CARREZ favorise à outrance sa ville et ne semble faire confiance qu’aux élus de sa ville.
      Il est temps de lui faire découvrir autre chose que le carriérisme politique.

  • Utile réunion ce soir à Villeneuve St Georges. Engagement de la Ministre des Transports Madame Elisabeth Borde sur les grands dossiers de l’insuffisance de transports, la vétusté et le mauvais entretien des voies ferrées, de la gare, de la RN6.
    Mais surtout : la réduction des nuisances de l’aéroport d’Orly, le maintien (et j’espère l’extension) du couvre feu, la mise en LOI du décret de 1969 limitant à 250.000 créneaux les mouvements d’avions commerciaux, tous ces points seront portés par Laurent St Martin à la Chambre des Députés, avec le soutien du Gouvernement, s’il est élu, cela va de soi.
    J’espère que Didier Gonzales, Maire engagé sur ce dossier, Conseiller Régional, Président de Bruit Parif, aura la volonté de joindre ses efforts à ceux de notre nouveau député pour que le dossier Orly (porté aussi par DRAPO en séance), trouve enfin une réponse satisfaisante.
    J’ai attiré l’attention de Madame la Ministre sur « l’enfumage » de la DGAC (et la molle réponse de l’ ACNUSA) portant uniquement sur la diminution du bruit grâce à des moteurs moins bruyants. C’est sans compter sur le règlement européen des « quotas de bruit », qui appliqué, permettrait d’augmenter le nombre de vols. Sans aucune considération pour les pollutions aériennes et la santé des survolés. Madame Borde a pris note. Laurent St Martin de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *