Service public | Val de Marne | 15/03
Réagir Par

Les Val-de-Marnais à Bercy pour défendre leurs bureaux de Poste

Alors qu’entre un tiers et un quart des bureaux de Poste du Val-de-Marne sont susceptibles de fermer, usagers, postiers et élus vont manifester devant le ministère de l’Économie ce mercredi à partir de 15 heures.  

Une audience a été sollicitée auprès de Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé de l’Industrie.

Après plusieurs mois de rencontres avec la direction régionale de La Poste, d’annonces de fermeture de bureaux et de prise de position des collectivités et des syndicats, le nombre définitif de fermetures n’est pas encore connu mais le groupe table sur une suppression de 4000 bureaux d’ici 2020 sur le plan national et les bureaux de proche couronne sont particulièrement visés, afin de répondre aux préconisations de la Cour des comptes.

Pour l’instant, La Poste a confirmé les fermetures des bureaux de Noiseau, Cachan La Plaine, Boissy-Saint-Léger L’Orangerie, Fontenay-sous-Bois Joffre, Le Perreux-sur-Marne Joncs Marins et Charenton Liberté. «Autant de bureaux sur un premier trimestre, c’est du jamais vu dans le département», note le secrétaire départemental du Sud PTT,Jean-Louis Berlatier. Ces bureaux sont ensuite remplacés par des agences communales ou repositionnées dans des PMU. « Chaque fois que nous avons rencontré, avec les autres syndicats, la direction de La Poste, nous n’avons jamais obtenu la liste des bureaux de poste qui allaient être fermés, nous sommes toujours prévenus un mois avant. En revanche, lorsque nous avons estimé le nombre de fermetures de bureaux dans le Val-de-Marne à une trentaine d’ici 2020, le groupe n’a pas démenti», ajoute le délégué syndical, expliquant que qu’une liste d’une trentaine de bureaux sur la sellette (voir ci-dessous) a été établie grâce aux critères retenus par La Poste pour justifier les précédentes fermetures concernant notamment les bureaux ne fonctionnant qu’avec un voire deux employés. 

C’est dans ce contexte que l’association des maires du Val-de-Marne e le président du Conseil départemental ont appelé à manifester devant le ministère de l’Économie à Bercy pour s’opposer à la fermeture des bureaux de poste. Un appel relayé par le PG, le PCF et les syndicat Sud PTT 94, FO Com 94 et CGT FAPT 94.

« Dans les villes et les quartiers concernés, la fermeture d’un bureau de Poste constitue un recul inacceptable de la présence du service public de proximité. Ces perspectives provoquent chez de nombreux habitants et leurs élus un émoi doublement légitime. Emoi légitime tout d’abord car bien souvent, le bureau de poste constitue un lieu proche pour nombre de nos concitoyens qui y effectuent des démarches essentielles à leur vie quotidienne. Emoi légitime ensuite au regard des résultats financiers réalisés par le groupe La Poste (plus de 635 millions d’€ en 2015) et des crédits dont il bénéficie au titre du CICE (350 millions d’€ en 2015) », s’agace pour sa part le président du département. Sur le terrain, on s’inquiète aussi de la disparition de ce service public dans les quartiers déjà fragiles, comme par exemple à Villeneuve-Saint-Georges.

Parallèlement au rassemblement de ce jour, l’Association des maires du Val-de-Marne, a également convenu de saisir par courrier tous les candidats aux élections présidentielle et législatives pour qu’ils s’associent à sa démarche. Des pétitions ont également été lancées dans les villes concernées et les conseils municipaux à Bonneuil, Champigny, Chevilly-Larue, Fontenay-sous-Bois, Villeneuve-Saint-Georges, Vitry-sur-Seine, Cachan, Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Saint-Maurice et le Conseil Départemental, ont voté des vœux pour s’opposer à la suppression des services publics de proximité.

Ci-dessous la carte de l’ensemble des bureaux du Val-de-Marne pour lesquels élus, usagers et syndicats craignent une fermeture prochaine. Certains ne sont pas menacés pour l’instant officiellement, d’autres ont déjà été fermés ou vont l’être.

A lire aussi

Pourquoi les bureaux de Poste ferment en Val-de-Marne

12 commentaires pour Les Val-de-Marnais à Bercy pour défendre leurs bureaux de Poste
  • A notre époque ou l’on vente la courbe du chômage, ou le besoin en tout est plus considérable, voilà la politique de la gauche, c’est à l’inverse des principes de nos choix et souhaits en tant que citoyens et citoyennes, ou est la France, celle que j’ai connue, plus rien, si des menteurs et menteuses dans toutes les institutions, des carriéristes sans aucun sens du devoir.

    Oui il faut que cela change, voilà pourquoi nous allons avoir une grosse surprise aux élections présidentielles, ce sera une femme…….

  • Souvenez vous de ces mots « moi président………. » les jeunes aussi ont pas oublié les mots de ce menteur

  • Le bureau de poste est un service public de proximité très important, souvent un des derniers présents dans nos villes. Les défendre est indispensable, dénoncer la recherche à toute force de l’optimisation financière sans mesurer les besoins réels de la population aussi.

    Je serai à cette manifestation tout-à-l’heure, après avoir participé aux initiatives dans ma commune, à Boissy-Saint-Léger, pour protester contre la fermeture du bureau de poste de la rue de Paris.

  • Le Bureau de poste de la Ville de Chennevières est également menacé, mais malheureusement le Maire ne veut intervenir, il dit que se n’est pas son dossier prioritaire.

  • Nous avons lancé une pétition dès l’annonce de la probable fermeture de la Poste des Joncs Marins au Perreux.
    Vous pouvez trouver notre pétition sur change .org Sur ce lien :

    https://www.change.org/p/monsieur-le-directeur-territorial-de-la-poste-val-de-marne-nous-avons-besoin-de-notre-bureau-de-poste-des-joncs-marins-au-perreux-sur-marne?

    Merci pour votre support

  • le TCE de 2005 il était écrit noir sur blanc que les services publics étaient remplacés par des services d’intérêt général ,traduction un bureau de poste courrier public ferme et est remplacé par la boite à lettre du tabac du coin et les timbres c’est aussi là pour les trouver Nous avions voté non en majorité mais SARKOZY est arrivé

  • Vous savez je me souviens de Georges, il avait le courage et de bonnes idées, pour défendre les valeurs de notre pays, il est temps de reconnaître nos citoyennes et citoyens Français, né en France de puis plusieurs générations, avoir du respect pour le monde ouvrier, les agriculteurs, et favoriser l’envie d’entreprendre, en donnant toutes les chances à notre histoire la France, hors question de laisser les clés à des imposteurs, jamais.
    Je me suis battu comme mes ancêtres en faisant la guerre, et je revendique mes origines ouvrières et agricoles , avant nous étions plus pauvres, mais nos cœurs étaient bien plus grand, la fraternité aussi.
    Voir ces élections me déprime, j’ai jamais vu cela de ma vie.
    On devrait être heureux et non c’est un désastre.
    Pensez vous que nos enfants auront plus tard un modèle, je pense pas.
    A la vision de ce que je vois.
    Bonne journée et merci de m’avoir lu.

  • Question qui a privatisé la Poste ? Il faut se rappeler que c’est en 2006 que la Commission de Bruxelles affichait très clairement son souhait de voir tous les services postaux privatisés d’ici à trois ans (sources : le Monde Diplomatique). La Poste a changé de forme juridique en 2010 (Société anonyme à capitaux publics depuis le 1er janvier 2010).En 2011,c’est la libéralisation des services postaux qui a eu lieu dès 2011 suite à la Directive Européenne qui la concerne. C’est la démonstration du peu de pouvoir qu’ on ces gouvernants face à l’union européenne et ce n’est pas fini c’est bientôt au tour de la SNCF. Conclusion, vous avez le pouvoir, par votre bulletin de vote ,de faire changer la donne .

  • Qui ne connaît pas cette comptine-jeu chantée permettant d’apprendre les jours de la semaine ?
    Faudra-t-il rajouter un couplet ? :
    LE FACTEUR NE PASSERA PLUS !
    Exagération me direz-vous ?
    A peine….
    Le traité de Maastricht a imposé la remise en cause du monopole des services publics.La concurrence d’acheminement des plis postaux a commencé en 1997 pour les plis dépassant les 350 g… En janvier 2003, le seuil descend à 100 grammes et à 50 grammes depuis 2006. il est bien fini le temps du monopole public imposant que : « le transport des lettres, paquets et papiers n’excédant pas le poids d’un kilogramme est exclusivement confié à l’administration des postes et télécommunications. » Demain la poste continuera-t-elle à assurer partout ce service ?Les personnels de la poste, qu’ils soient guichetiers, facteurs ou affectés au tri postal sont inquiets pour leur avenir… Leurs conditions de travail se dégradent. Les usagers n’ignorent plus que ce qui compte c’est la rentabilisation à outrance…..
    Des centaines de bureaux de postes vont fermer, d’autres vont se spécialiser dans le service bancaire….. Le facteur passe encore mais pour combien de temps…. ?

  • Une bonne révolution voilà , avec le courage de dire non ça suffit, avec la volonté de changer une bonne fois pour toute.

  • Fini les chaussons devant la télé , avec des journalistes pourris (es) , dehors , on remplace tout,
    avec des gens honnêtes et de la foi , et des convictions en notre pays.

  • La Voix des Riverains says:

    C’est scandaleux que nous association Campinoises La Voix des Riverains nous nous bâtons pour notre bureau de poste Stalingrad n’avons pas eue d’information sur cette manifestation……

    Bravo Messieurs les élus…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *