Santé | Créteil | 11/12/2017
Réagir Par

L’hôpital Henri Mondor à la pointe sur le dentaire

L’hôpital Henri Mondor à la pointe sur le dentaire
Publicité

Chirurgie, implantologie, prothèses dentaires, orthodontie, endodontie, soins des gencives, blanchiment dentaire, maladies rares buccales, reconstruction osseuse des maxillaires... Des soins courants aux activités de recherche, l'hôpital Henri Mondor poursuit le développement de sa filière dentaire.  Lundi 8 janvier, le centre hospitalo-universitaire inaugurera un tout nouveau plateau d'odontologie totalement intégré.

Un nouveau bâtiment de 1700 m2 équipé de 36 fauteuils dentaires dont 3 blocs opératoires, doté d’une unité d’imagerie permettant de réaliser tous les types de radiologies dentaires (panoramique, bilan long cône, imagerie cône beam…). L’hôpital, qui dispose déjà d’un Centre de soins , d’enseignement et de recherche dentaire (CSERD), dirigé par le Docteur Philippe Pirnay, et qui a ouvert en 2012 une permanence d’accès aux soins de santé bucco-dentaire (Pass, un service d’accueil inconditionnel des patients quels que soient leurs moyens, financé par l’Agence régionale de santé), entend ainsi accompagner le développement de son pôle de recherche, de nouvelles consultations spécialisées et de soins complexes ainsi que sa capacité à assurer des soins dentaires courants (carie, détartrage, extraction dentaire…) et à s’adapter à tous les publics avec notamment un accueil dédié aux personnes handicapées adultes et enfants, ainsi que des soins pour les patients hospitalisés.

Côté recherche, le pôle Mondor fait partie des 16 Centres de compétence maladies rares buccales et dentaire labellisés en 2017 par le ministère de la Santé, en lien avec le centre de référence coordonnateur de Strasbourg. Parmi les axes de recherche, le projet Maxibone, mené sous l’égide du professeur Bruno Gogly et financé par la Commission Européenne, travaille sur la reconstruction osseuse des maxillaires « par thérapie cellulaire autologue et utilisation d’un biomatériau innovant« .

Au menu des nouvelles consultations spécialisées permettant une prise en charge spécifique : la prothèse dentaire, des couronnes aux bridges en passant  par les prothèses amovibles ou sur implant, avec désormais des techniques en une séance par empreinte optique ; l’orthodontie jeunes et adultes ; l’implantologie et la chirurgie orale ;  l’endodontie qui traite les racines des dents pour éviter les risques d’infection ;  les blanchiments dentaires ; l’odontologie pédiatrique avec notamment des traitements orthopédiques précoces, des nouvelles techniques de restauration de la dent temporaire et des activités de recherche sur les caries profondes, les taches de l’émail et la gencive chez l’enfant ; les soins de gencive et tissus de soutien de la dent (parodontologie) pour prévenir ou traiter les déchaussements et encore un parcours de soins dédiés aux patients hospitalisés.

 

 

Le Service sera ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 13 h et de 14 h à 18 h 30, le samedi de 8 h 30 à 13 h.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

7 commentaires pour L’hôpital Henri Mondor à la pointe sur le dentaire
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi