People | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 02/11/2017
Réagir Par

Lilian Thuram guest-star de la fête de la fresque à Créteil

Lilian Thuram guest-star de la fête de la fresque à Créteil

Il est arrivé sans fanfare et est resté discuter un moment  sans presser le tempo, posant autant de fois qu’on lui demandait en star de selfies immédiatement postés sur les réseaux sociaux. Ce jeudi 2 novembre, Lilian Thuram a passé son après-midi dans le quartier de Mont-Mesly, à Créteil.

Le recordman de sélections en équipe de France masculine, l’un de ces Bleus qui remportèrent la Coupe du monde 1998 et le Championnat d’Europe 2000, avait été invité pour inaugurer l’habillage street-art du poste de transformation électrique, au pied des immeubles de la rue Delaunay. Une série de quatre fresques célébrant les valeurs de la République et du vivre ensemble, réalisées tout autour du poste d’Enedis à l’occasion d’un atelier jeunesse lors de la première semaine des vacances de la Toussaint. « Nous lui avons écrit pour lui expliquer notre démarche et l’inviter car il a une fondation de lutte contre le racisme », raconte Hicham Hadari, animateur du service jeunesse de la ville. « Il a été touché, nous a dit ‘c’est super ce que vous faîtes’ et nous a répondu qu’il ne nous promettait rien mais que s’il pouvait, il viendrait. Et voilà, il est venu » se réjouit l’animateur.

« Je suis venu ici et j’ai vu le drapeau, c’est ce qui est le plus important, explique le joueur à l’assemblée, épaulant une jeune fille fardée de drapeaux bleu-blanc-rouge sur les joues. Peut-être que lorsque vous allez grandir. Il vous arrivera d’entendre que ce drapeau n’est pas le vôtre, que vous n’êtes pas vraiment français. Et bien, ce drapeau est le vôtre! »

A lire aussi 

Street-art à Créteil: ce transfo symbole du vivre ensemble

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Coupe du Monde, , Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi