Publicité
Publicité : Ordival 94
Politique locale | Val de Marne | 25/04/2017
Réagir Par

LR Val-de-Marne met le cap sur les législatives

LR Val-de-Marne met le cap sur les législatives
Publicité

Réuni en bureau départemental ce mardi, LR Val-de-Marne se prépare désormais pour les législatives avec la ferme intention de retrouver son rapport de force.

Passé de 26,57% des voix au premier tour de la présidentielle 2012 à 20,21% lors de celle de 2017, soit près de 33 000 électeurs de moins, LR Val-de-Marne accuse le coup, alors que les précédents scrutins locaux annonçaient le grand chelem jusqu’à la sénatoriale de 2017. Pas question pour autant de se laisser abattre. Après un bureau national qui a acté d’une position claire pour le second tour « Face au FN, l’abstention ne peut être  un choix », qui invite donc sans ambiguïté à voter Emmanuel Macron sans prononcer son nom, le parti s’est réuni ce mardi 25 avril en bureau départemental pour se donner un nouvel horizon : les législatives. Objectif : retrouver le rapport de forces qui s’annonçait il y a encore quelques mois pour provoquer une cohabitation avec le leader d’En Marche.

Entre temps, le nouveau mouvement de l’ancien ministre de l’Economie, mais aussi celui de Jean-Luc Mélenchon, ont complètement chamboulé la donne en s’offrant à eux deux des scores en tête dans 42 communes du département, ne laissant LR en tête que dans 5 villes et le PS dans aucune. Une poussée qui se retrouve en toute logique dans pas mal de circonscriptions, donnant tantôt l’avantage aux Insoumis tantôt aux marcheurs. Bien sûr, les législatives ne sont pas la présidentielle. En juin, les électeurs vont se retrouver avec leur tête d’affiche locale, parfois les maires ou anciens maires de leur ville. En 2012, la vague rose qui avait donné une majorité à gauche dans de nombreuses circonscriptions n’avait pas réussi à transformer l’essai partout. « Nous n’avons pas d’inquiétude dans les circonscriptions des députés sortants, affirme du reste Christian Cambon, sénateur-maire de Saint-Maurice et président LR du Val-de-Marne. L’élection risque d’être plus compliquée dans les circonscriptions comme la troisième (plateau briard, sud Val-de-Marne) ou la septième (Chevilly-Larue, Rungis, Fresnes, L’Hay-les-Roses, Thiais). Mais rien n’est perdu », enjoint l’élu, pour qui il faut aussi compter sur la volatilité de l’électorat En Marche et les premiers faux-pas du nouveau président.

Le point sur les candidats en Val-de-Marne

Concernant les candidats aux législatives, la plupart sont bien en place, avec une double investiture LR-UDI presque partout. Reste la 10e, réservée, où pourrait être investie Marie Andria, conseillère d’opposition à Ivry-sur-Seine, avec une ou un suppléant UDI. Deux unions LR-UDI ne sont pas encore en place. Dans la 7e, Vincent Jeanbrun, maire LR de L’Haÿ-les-Roses devrait bien partir au premier tour en même temps que Bernard Quéau, conseiller UDI à Fresnes. Dans la 6e circonscription (Saint-Mandé, Fontenay-sous-Bois, Vincennes), la situation reste à éclaircir puisqu’il a été convenu de trancher l’accord UDI-LR après la présidentielle. Pour l’heure, Patrick Beaudouin, ancien député jusqu’en 2012 et maire LR de Saint-Mandé, et Gildas Lecoq, président UDI du groupe d’opposition LR-UDI de Fontenay-sous-Bois, font actuellement campagne chacun de leur côté. Pour Laurent Lafon, maire UDI de Vincennes et président UDI Val-de-Marne, le score du premier tour de la présidentielle a tranché, en plaçant largement en tête En Marche dans la circonscription, dévoilant l’importance de l’électorat centriste. « Un candidat filloniste n’a aucune chance dans cette circonscription », analyse l’élu. « A Saint-Mandé, LR est arrivé en tête, et si l’UDI avait joué le jeu et fait campagne pour François Fillon à Vincennes, nous y aurions sans doute fait un meilleur score », tacle de son côté Patrick Beaudouin, pour qui il est « parfaitement légitime de représenter les électeurs qui ont choisi François Fillon », et considère en outre que le rejet spécifique à Fillon ne jouera pas de la même  manière aux législatives. Les présidents LR et UDI Val-de-Marne ont prévu de se rencontrer jeudi pour faire le point sur ce désaccord.

Récapitulatif des candidats investis

1ère (Bonneuil-sur-Marne, Champigny-sur-Marne Ouest, Créteil Nord, Saint-Maur-des-Fossés) Sylvain Berrios, maire de Saint-Maur

2ème (Choisy-le-Roi, Créteil Ouest et Sud, Orly) Thierry Hebbrecht

3ème (Ablon sur Seine, Villeneuve le Roi, Villeneuve Saint Georges, Valenton, Villecresnes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Périgny-sur-Yerres, Santeny, Boissy-Saint-Léger, Limeil Brévannes)Didier Gonzales, maire de Villeneuve le Roi

4ème (Villiers-sur-Marne, Le Plessis-Trévise, Chennevières-sur-Marne, Ormesson-sur-Marne, Noiseau, La Queue en Brie, Sucy-en-Brie) Marie-Carole Ciuntu, maire de Sucy en Brie

5ème (Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne) Gilles Carrez, ancien maire du Perreux

6ème (Fontenay sous Bois, Saint-Mandé, Vincennes) Patrick Beaudouin, maire de Saint-Mandé Concurrence pas encore tranchée avec Gildas Lecoq, conseiller d’opposition UDI à Fontenay

7ème (Chevilly-Larue, Rungis, Fresnes, L’Hay-les-Roses, Thiais) Vincent Jeanbrun, maire de L’Haÿ En concurrence au premier tour avec Bernard Quéau, conseiller d’opposition UDI à Fresnes

8ème (Charenton-le-Pont, Saint-Maurice, Joinville-le-Pont, Maisons-Alfort) Michel Herbillon, maire de Maisons-Alfort

9ème (Alfortville, Vitry-sur-Seine Est et Ouest) Bernadette Herault

10ème (Le Kremlin-Bicêtre, Gentilly Est, de Vitry-sur-Seine Nord, Ivry-sur-Seine) Marie Andria (Lr) 

11ème (Arcueil, Gentilly Ouest, Cachan, Villejuif) Audrey Gaudron

A lire aussi 

https://94.citoyens.com/2017/resultats-du-premier-tour-des-presidentielles-2017-en-val-de-marne,23-04-2017.html

https://94.citoyens.com/2017/resultats-du-premier-tour-des-presidentielles-2017-en-val-de-marne,23-04-2017.html

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

10 commentaires pour LR Val-de-Marne met le cap sur les législatives
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi