Politique locale | Alfortville | 10/02/2017
Réagir Par

Luc Carvounas rejoint l’équipe de campagne de Benoit Hamon

Jusqu’au bout du second tour des primaires, il a fait la campagne de Manuel Valls, allant jusqu’à accueillir son dernier meeting à l’avant veille du scrutin définitif. Ce samedi, Luc Carvounas, sénateur-maire PS d’Alfortville, 

figurera parmi les personnalités annoncées dans l’équipe de campagne de Benoit Hamon, à l’occasion de l’inauguration du QG du candidat officiel du PS à la présidence de la République.

Etonnant pour un Vallsiste ? 

« Je suis l’ami de Manuel Valls, je ne suis pas un Vallsiste. J’ai mon autonomie, mon territoire, ma ligne politique propre. Pour autant, je suis convaincu qu’il continuera à jouer un rôle important pour le pays et qu’un jour il sera président de la République. Pour l’heure, la primaire a déplacé plus de 2 millions de personnes. Au second tour, il y a même eu à Alfortville plus de votants qu’en 2011, époque où nous avions pourtant le vent de dos. Face à cet engouement, je n’ai pas le droit, en tant que responsable socialiste, secrétaire national, d’attendre que Benoit Hamon baisse dans les sondages pour  négocier avec un Emmanuel Macron qui entend rassembler de la gauche progressiste à la droite orléaniste. Je ne suis pas Hamoniste, mais je suis socialiste, loyaliste, et de gauche. La stratégie de mon candidat rose, rouge, vert, et les progressistes, c’est exactement celle qui anime la majorité municipale dont je suis le maire à Alfortville, et celle à laquelle nous aspirions avec Claude Bartolone lors des régionales. Aujourd’hui, je me bats pour qu’il y ait un président socialiste et je suis sur la ligne de départ avec Benoit Hamon« , motive l’élu.

Quel rôle dans la campagne ?

L’équipe sera dévoilée ce samedi mais le sénateur devrait figurer en bonne place dans l’organigramme. « On m’avait proposé d’être porte-parole. J’ai pensé que pour être utile dans cette campagne, je ne voulais pas apparaître comme ce qu’a été un temps Benoist Apparu dans la campagne de François Fillon (passé du porte-parolat d’Alain Juppé pendant la primaire à celui du candidat LR), au point que Thierry Solère est aujourd’hui le seul porte-parole. Je ne veux pas être une entrave pour Benoit Hamon mais une valeur ajoutée. Je serai de toutes façons porte-parole de manière officieuse puisque je continuerai à m’exprimer publiquement. J’ai confirmé à Benoit Hamon mon souhait d’être dans sa campagne et de me donner à fond. Je serai à la place qu’il jugera le plus utile. »

 

 

17 commentaires pour Luc Carvounas rejoint l’équipe de campagne de Benoit Hamon
  • Voilà une bonne nouvelle pour la gauche et le PS en Val-de-Marne ! Luc Carvounas est socialiste et il prouve que son engagement est fondé sur la fidélité à son parti. Ce serait tellement plus simple de jouer contre son camp et reconstruire sur des ruines. Voilà un élu qui prend ses responsabilités quitte à se mettre en danger !

  • PAUVRE Benoît Hamon…
    Carvounas le looser Valls version primaire 2011.
    Looser des régionales 2014 avec Bartolone
    Looser de n’avoir accomplit son dessein de conquérir le Département (94) en 2008
    Il a son « territoire » ? Atterrit mec, Alfortville tu l’as eu sur un plateau, tu peux remercier René … cela aurait été Mr tartuffe avec l’étiquette PS, Que le résultat aurait été le même !
    Voici une personne qui ne serait rien en dehors de ce bastion qu’est Alfortville, et sui a le melon… jusqu’à’au jour ou la dégringolade sera être terrible !

  • Luc Carvounas est fidèle à la philosophie des primaires, au premier tour nous soutenons le candidat avec lequel nous sommes le plus en phase et à l’issue de la primaire nous sommes tous derrière celui qui a gagné. C’est clair et responsable. Et la plupart de ceux, comme moi, qui ont soutenu Manuel Valls appellent aujourd’hui à faire la campagne de Benoit Hamon.Luc est fidèle au Parti socialiste n’en déplaise à tous ceux qui son jaloux de son succès à Alfortville et niveau national.

    • Chamault prends moi pour un gus gus says:

      Sacré chameau ce mr Chamault !

      Son « succès » ? Mon pauvre monsieur (vous attendez une promo dans la sphère du PS94 ?), il ne cumule que les échecs.
      Il n’a rien de glorieux le concernant à être maire d’alfortville, il n’a rien conquis et ne fait que perdre des voix en comparaison aux précédents scrutins de ses prédécesseurs, y compris dans des contextes peu favorables à la gauche gouvernementale.

      Et vous ne répondez pas au fond du problème, comment justifier qu’hier le programme de Hamon relevait du fantasme d’une gauche opposante à la gestion Hollande Valls, et soudainement s’en faire le chantre ?

      Vous attendez quoi en reour, quel strapontin ?

  • Ah le PS et ses petites manœuvres politiciennes… Et on nous dit que c’est le retour de la gauche ? En prenant Carvounas avec lui, Hamon ouvre la porte aux libéraux socialos. Ceux là même qui nous ont menti et trahis pendant 5 ans. Pour nous c’est non !

  • Luc Carvounas est fidèle à la philosophie des primaires, au premier tour nous soutenons le candidat avec lequel nous sommes le plus en phase et à l’issue de la primaire nous sommes tous derrière celui qui a gagné. C’est clair et responsable. Et la plupart de ceux, comme moi, qui ont soutenu Manuel Valls appellent aujourd’hui à faire la campagne de Benoit Hamon.Luc est fidèle au Parti socialiste n’en déplaise à tous ceux qui sont jaloux de son succès à Alfortville et niveau national.
    http://eric-chamault.blogcitoyen.net/

  • « Face à cet engouement, je n’ai pas le droit, en tant que responsable socialiste, secrétaire national, d’attendre que Benoit Hamon baisse dans les sondages pour négocier avec un Emmanuel Macron ». Autrement dit s’il n’y avait pas eu d’engouement (enfin ça c’est lui qui le dit), il serait allé voir ailleurs? On sent l’homme de convictions!

  • M.Carvounas n’est pas une girouette !!.. c’est un coucou vous savez l’oiseau qui vire les autres et s’installe à leur place dans le nid !!

  • Une girouette indique le sens du vent ; M. Carvounas montre le sens du ridicule.

  • luc carvounas c’est le realisme en politique les convictions moteurs ou non de ce realisme peu importe
    la poiltique a changé de format.nous ne sommes plus au temps anciens
    regardez Macron et vous serez convaincus de ce que je dis

    lucien pambou ancien conseiller municipal lr d’alfortville de 2008 à2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *