Publicité
Publicité: Forum Export 94
Police | Alfortville | 11/12/2017
Réagir Par

Luc Carvounas s’inquiète d’une fermeture de nuit du commissariat d’Alfortville

Publicité

Alors que les discussions sont en cours pour réorganiser les forces de police sur le terrain (voir notre article du 5 décembre), et que sont notamment envisagées la mutualisation des Bac de nuit et la fermeture nocturne des commissariats d'Alfortville et de Charenton-le-Pont, le député PS Luc Carvounas, ancien maire d'Alfortville, réagit et a écrit au préfet de police.

Dans un courrier adressé au préfet de police le 6 décembre, le parlementaire rappelle au préfet de police, Michel Delpuech, l’avoir rencontré lorsqu’il était préfet de région, lorsqu’avait été envisagée une diminution du nombre de commissariats qui serait passé de 17 à 9 dans le Val-de-Marne. Depuis, Michel Delpuech est devenu préfet de police et Michel Cadot préfet de la région.

« A l’époque vous vous étiez engagé à évoquer auprès de Michel Cadot, alors Préfet de Police de Paris, nos interrogations et demandes d’un dialogue réel entre les élus et la Préfecture de Police de Paris », rappelle l’élu qui s’inquiète ensuite des nouveaux projets de réorganisation.

« J’apprends en effet que des réorganisations sont en cours en Ile-de-France et notamment dans le Val de Marne, et qu’une des réflexions actuelle serait par exemple de mutualiser dans ma circonscription les Bacs et brigades de nuit d’Ivry­ sur-Seine et Vitry -sur -Seine ou encore la brigade de nuit d’Alfortville avec celle de Maisons-Alfort et de Charenton-Le-Pont. Si de telles décisions venaient à être prises, ce serait alors la première fois depuis plus de 30 ans que le commissariat d’Alfortville, actuellement circonscription de police, verrait ses portes fermées la nuit au profit du commissariat de Maisons-Alfort. Vous imaginez le trouble que cela pourrait créer auprès des Alfortvillais, comme le trouble que pourraient créer d’autres décisions évoquées auprès des lvryens ou des Vitriots« , alerte l’élu, réclamant d’être associé aux projets de réorganisations.

A lire aussi :

Réforme de la police : la concertation bat son plein

Voir aussi le dossier sur le projet, écarté depuis, de diminution des commissariats

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Luc Carvounas s’inquiète d’une fermeture de nuit du commissariat d’Alfortville
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi