Formation | Cachan | 13/10/2017
Réagir Par

Lycée Keller : les blouses bleues de Cachan à la pointe

Les élèves du lycée privé professionnel Robert Keller, ex lycée du Foyer de Cachan, inauguraient hier leur nouveau plateau pour la filière électrotechnique. « Nous voulons être à la pointe de l’excellence » ambitionne Alain Raguenaud, vice-président du Foyer de Cachan, dont dépend l’établissement.

Pour optimiser les conditions d’apprentissage, quelques cloisons ont été enlevées cet été pour permettre de réunir les salles de cours et les espaces réservés aux travaux pratiques. « C’est beaucoup plus spacieux, et on gagne du temps durant les cours », se réjouit le professeur Cédric Palmier.  « C’est beaucoup plus concret. Les élèves réalisent du câblage, pilotent les volets, les lampes, tout ce qui est électrique dans une maison« , explique le professeur René Korporaal. Un investissement stratégique alors que la domotique est un secteur en pleine croissance.  « Il y a plus de demandes dans l’habitat tertiaire que dans le secteur industriel« , motive le professeur. « On y apporte des techniques modernes, notamment avec des outils numériques, et on permet aux élèves de travailler en équipe dans ce qu’on appelle des « alvéoles » pour mener un projet. C’est intéressant et porteur pour nos jeunes », détaille Françoise Eslinger, présidente du Foyer de Cachan. « J’apprends plus vite« , reconnaît Stéphane, élève de terminale. « Je préfère travailler sur des planches de bois neuves pour monter les interrupteurs. Avant, elles étaient dégradées et  nos vis étaient mal fixées« , se souvient Jérôme.

Le professeur René Korporaal avec ses élèves de terminale Stéphane et Tristan.

Coût de l’investissement, 70 000 euros. « Ce sont les bénéfices de la taxe d’apprentissage perçue par le lycée, en plus de l’argent récolté par l’association du Foyer de Cachan qui ont permis de réaliser ce nouveau projet pédagogique » détaille un membre de l’association.

Les « alvéoles » permettent aux élèves de travailler en équipe.

Le lycée du Foyer de Cachan devient le lycée Robert Keller

Alors que le lycée du Foyer de Cachan a changé de nom à la rentrée scolaire, pour devenir le lycée Robert Keller, l’inauguration du nouveau plateau technique a été l’occasion de fêter ce nouveau patronyme en rendant hommage à cet ingénieur des PTT (Poste, Télégraphe et Téléphone),  mort durant la seconde guerre mondiale dans les camps de concentration où il a contracté le typhus. Au cœur de la Résistance, il avait mis en place des écoutes téléphoniques entre Paris et Berlin, la fameuse source K, pour dérouter les réseaux allemands.  Le lycée professionnel Robert Keller compte 330 élèves et 80 apprentis. L’établissement privé sous contrat est organisé en quatre filières : l’électricité, la sécurité, le soin à la personne et le commerce.

Françoise Eslinger, présidente du Foyer de Cachan, en compagnie de Jérôme Barré, directeur exécutif des ressources humaines du groupe Orange.

Foyer de Cachan… depuis 1915

Le lycée Robert Keller dépend du foyer de Cachan, créé en 1915 pour accueillir les orphelins des agents des PTT. L’institution, qui a accueilli un internat d’excellence lors de cette expérimentation nationale de quelques années, dispose aussi d’une résidente étudiante. Nouveau chantier à venir pour 2018 : la création de 80 studios étudiants, en plus des 300 chambres existantes.

A lire aussi :

Foyer de Cachan : de l’orphelinat des PTT à la lutte contre le décrochage scolaire

L’internat d’excellence de Cachan en images

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Cachan, Formation, Foyers, Inauguration, Lycée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *