Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
Politique locale | Alfortville | 18/06
Réagir Par

Luc Carvounas, seul rescapé du PS en Val-de-Marne, élu haut les voix

C’est avec 58,74 % des voix que Luc Carvounas a été élu dans la 9e circonscription du Val-de-Marne ce dimanche soir, contre la candidate LREM, Gaëlle Marseau. L’actuel sénateur-maire d’Alfortville a même obtenu  plus de 63% des voix dans sa ville.

Une victoire qui ne peut faire oublier qu’il s’agit du seul rescapé PS du département, alors que les deux autres fiefs socialistes, l’indéboulonnable 2e circonscription de Laurent Cathala (qui ne se représentait pas), et la 11e de Jean-Yves Le Bouillonnec (qui ne se représentait pas non plus), ont vu leur candidat PS balayé dès le premier tour par la République en Marche et la France insoumise, avec au final des députés LREM élus ce dimanche.

Chaleur étouffante ce dimanche soir dans les salons de l’hôtel de ville d’Alfortville où des dizaines d’électeurs reviennent par grappes de leurs bureaux de vote respectifs, une fois le dépouillement terminé. Le grand téléviseur allumé dans un angle n’attire pas grand monde. Les commentaires des analystes politiques sur la vague de La République En Marche n’intéressent que très peu les électeurs en attente du résultat de la 9e circonscription du Val-de-Marne. Vers 21h00 déjà, quelques sourires se lisent sur les visages, des chiffres venus de Vitry-sur-Seine arrivent par sms. Luc Carvounas a rassemblé son état major dans ses bureaux pour savourer la victoire qui se dessine. Vers 21h30, le candidat socialiste, suivi de sa garde rapprochée, se présente sous les applaudissements de la foule, tout sourire, le pouce en l’air. Il embrasse ensuite Sarah Taillebois, sa suppléante, René Rouquet, le député sortant et Stéphane Exposito, son mari avant de lancer aux électeurs sur un ton satisfait et dans la clameur : « Ils ont mis la marche arrière !  Face à un mur de l’irrationnel et un mouvement de mode qui avait rendu vintage le parti socialiste, nous aurions pu choisir la facilité en allant chercher l’investiture de la République en Marche, mais nous aurions renié toutes nos valeurs. Alfortville n’est pas n’importe quelle ville et notre génération est appelée à rebâtir la gauche », lance l’élu, avant de remercier toute la gauche, notamment les communistes de Vitry-sur-Seine.

« J’ai toujours pensé que la circonscription était de gauche et que j’avais un réserve de voix, je suis resté fidèle à la gauche, et il y a eu une très grande mobilisation entre les deux tours. Sur les 30 députés PS qui vont désormais siéger à l’Assemblée nationale, je suis le seul à avoir fait une telle percée entre les deux tours », confie l’élu.

Un intergroupe de gauche à l’Assemblée ?

Désormais dans l’opposition, le nouveau député imagine, pourquoi pas, un intergroupe alliant le PS avec le PCF, LFI et les divers gauche, pour peser dans l’assemblée. « A 80 élus, cela commence à faire du monde pour défendre nos acquis sociaux« , plaide le futur-ex maire, qui estime également qu’il faut changer le nom du PS, démonétisé. 

Michel Gerchinovitz sera le nouveau maire d’Alfortville

Actuellement 1er adjoint, Michel Gerchinovitz devrait être élu maire de la ville lors d’un Conseil municipal le 13 juillet prochain. « J’annoncerai ma démission au préfet dès demain« , indique Luc Carvounas. Julien Boudin, qui était directeur de campagne du candidat, devrait pour sa part devenir 1er adjoint.  

Les fans au rendez-vous

Rassemblés sur le parvis de la mairie, des électeurs de Vitry, et surtout d’Alfortville, applaudissent une nouvelle fois leur champion qui apparaît brièvement au balcon. «Après avoir participé à la primaire de la gauche et la présidentielle, voilà enfin un scrutin où le candidat pour lequel je vote est élu ! Je l’aime beaucoup et je ne lui tenais pas rigueur de son changement de cap en cours de route, mais j’aime autant qu’il soit resté dans le courant socialiste», retient Florence. «Nous avions voté pour la candidate de la République en Marche, mais c’est bien qu’il n’y ait pas une majorité écrasante et que cette assemblée offre des voix alternatives. Finalement, ce dont nous sommes les plus tristes, c’est que nous allons perdre le maire», se demandent Timothée et Elodie, un jeune couple d’Alfortvillais. «J’ai entendu autour de moi de nombreuses personnes qui lui reprochaient d’avoir longtemps été proche de Manuel Valls mais sa loyauté envers le PS a payé», juge Manu. Quelques Vitriots ont traversé le Pont du Port à l’Anglais pour venir applaudir le nouveau député de la 9e circonscription tel que Fabrice, qui a tenu un bureau de vote. «L’abstention était la grande inconnue de ce scrutin mais nous avons vu au final que les voix de gauche se sont reportées sur Carvounas. L’ancrage local du candidat a eu raison de la candidate de la République en Marche. Certes, les gens voulaient donner une majorité au président de la République, mais ils connaissaient davantage le sénateur-maire d’Alfortville». Un petit groupe de jeunes de la section socialiste de Vitry a également fait le déplacement, savourant une victoire à laquelle ils ont contribué. «Nous avons été très présents sur le terrain et avons toujours eu un accueil très amical de la part de la population», notent Maxime, Christophe et Rémi.

Rappel des résultats (source : site du ministère de l’Intérieur)

Résultats de la circonscription au 2d tour

Liste des candidats Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Elu(e)
M. Luc CARVOUNAS SOC 11 029 20,55 58,74 Oui
Mme Gaëlle MARSEAU REM 7 747 14,44 41,26 Non
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 53 666
Abstentions 33 376 62,19
Votants 20 290 37,81
Blancs 1 026 1,91 5,06
Nuls 488 0,91 2,41
Exprimés 18 776 34,99 92,54

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100%.

Rappel des résultats de la circonscription au 1er tour

Liste des candidats Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Elu(e)
Mme Gaëlle MARSEAU REM 6 552 12,21 29,25 Ballotage*
M. Luc CARVOUNAS SOC 4 602 8,58 20,54 Ballotage*
Mme Martine LACHAUD FI 3 514 6,55 15,69 Non
Mme Fati KONATE COM 1 971 3,67 8,80 Non
M. François PARADOL FN 1 913 3,56 8,54 Non
Mme Bernadette HERAULT LR 1 756 3,27 7,84 Non
Mme Monique YAPO ECO 418 0,78 1,87 Non
M. Rémy RAMASSAMY DLF 403 0,75 1,80 Non
Mme Christelle KACZMAREK DIV 358 0,67 1,60 Non
M. Boris MILISAVLJEVIC DVG 272 0,51 1,21 Non
M. Yahia SAHRAOUI DIV 251 0,47 1,12 Non
Mme Claire MAURY EXG 207 0,39 0,92 Non
M. Taryck BENSIALI DIV 103 0,19 0,46 Non
M. Christian GIRONDIN EXG 82 0,15 0,37 Non
Mme Drifa BELARBI DVD 0 0,00 0,00 Non

*Ballotage : le candidat peut accéder au 2d tour s’il le souhaite.

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 53 666
Abstentions 30 758 57,31
Votants 22 908 42,69
Blancs 340 0,63 1,48
Nuls 166 0,31 0,72
Exprimés 22 402 41,74 97,79

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100%.

Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
4 commentaires pour Luc Carvounas, seul rescapé du PS en Val-de-Marne, élu haut les voix
  • Est-ce une victoire d’être élue par 20% des inscrits dans la 9éme circonscription ?
    Peut-on se réclamer de se résultat pour légitimer des choix « Au nom du Peuple » devant l’assemblée nationale ?

  • Carvounas était un fidèle parmi les fidèles de Valls, il devient directeur de campagne d’Hamon, pour finir à vouloir s’allier avec la France insoumise ? après avoir critiqué les mesures les plus sociales de Macron, notamment la suppression de la taxe d’habitation (on comprend aisément vu qu’elle est exorbitante à Alfortville).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *