Mouvement social | | 23/02/2017
Réagir Par

Manifestation à Gentilly contre les projets de cession de Cepia et Zentiva chez Sanofi

Manifestation à Gentilly contre les projets de cession de Cepia et Zentiva chez Sanofi
Centres de vaccination à Gentilly : Voir la page

L’intersyndicale CFDT, CGT, FO et SUD du groupe Sanofi a appelé à manifester ce jeudi matin à 10h devant le site de Gentilly à l’occasion de la tenue d’un comité de groupe de l’entreprise où devraient être présentées les orientations stratégiques.

Les syndicats s’inquiètent des projets de cession de Cepia (qui regroupe les actifs de production pour compte de tiers, concernant la fourniture de produits intermédiaires, la fabrication de produits finis et la synthèse à façon) et de Zentiva (filière des génériques).

“Il serait dangereux pour le Groupe de céder une partie essentielle de ses activités. Le Groupe a les moyens financiers pour, à la fois, investir dans les biotechnologies, les vaccins, la chimie et la R&D, et pour garder la production de Cepia et Zentiva en interne. (…) En 2016, 60% des nouvelles molécules homologuées sont d’origine chimique. La chimie a un avenir dans notre industrie, et tout particulièrement dans Sanofi qui dispose d’une expertise de premier ordre. De ce fait, se séparer d’usines chimiques au savoir-faire reconnu est un crime. Plutôt que de céder nos activités, notre responsabilité est de les garder et les développer“, motive l’intersyndicale.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , , intersyndicale, , , SUD, syndicats, Vaccins
Aucun commentaire pour Manifestation à Gentilly contre les projets de cession de Cepia et Zentiva chez Sanofi
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi