Formation | Villejuif | 06/11/2017
Réagir Par

Naissance de l’Efrei Paris à Villejuif

Naissance de l’Efrei Paris à Villejuif © Efrei Paris
Publicité

Douze majeures allant du big data aux réseaux intelligents en passant par les drones, la réalité virtuelle, la bio-informatique... Voilà le programme de l'Efrei Paris, nouvelle école du numérique basée à Villejuif,  issue de la fusion entre l'Efrei et l'Esigetel déjà en cours de rapprochement depuis 2009.

La nouvelle école, validée par la Cti (Commission des titres d’ingénieur) en septembre, accueille 1700 étudiants issus d’une cinquantaine de pays. A partir de septembre 2018, les étudiants suivront désormais un parcours commun durant les trois premières années, avant de se spécialiser en master dans l’une des douze majeures réparties en quatre catégories : sciences des données (bio-Informatique, finances, big data), technologies de l’information (IT) pour l’entreprise (intelligence économique, nuage, ingénierie logicielle, réseau et virtualisation, sécurité), intelligence numérique (imagerie et réalité virtuelle, énergies nouvelles et réseaux intelligents), systèmes embarqués (droïdes et drones, avionique et espace). Les 3 années communes seront aussi prolongées d’enseignements technologiques transverses  comme la cybersécurité, le big data  ou l’internet des objets. Côté pédagogie, l’école souhaite développer la pédagogie inversée,  les travaux pratiques en réalité virtuelle, les Mooc… et renforcer son équipe d’enseignants chercheurs.

Un nouveau département dédié à  l’entrepreneuriat

Afin de développer l’entrepreneuriat, un département dédié a été créé cette rentrée de septembre 2017, sous la houlette de Xavier Bouvier, directeur des formations Efreitech, avec des cours de création et de reprise d’entreprises, de management, de gestion, de financement des startups, de droit… L’école souhaite notamment promouvoir le statut  d’Etudiant entrepreneur dans le cadre du Pepite CréaJ (rattaché à l’université Paris 13). Pour rappel, les Pepite sont des réseaux associant établissements d’enseignement supérieur, acteurs économiques et réseaux associatifs afin d’encourager l’esprit d’entreprise des étudiants. Il y en actuellement une trentaine en France. L’école s’appuie également sur un incubateur qui a déjà lancé quelque 25 startups.

 

 

Modernisation et extension du campus

Sur le terrain, la fusion passe aussi par une extension modernisation du campus de Villejuif, avec création d’un FabLab, mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite,  rénovation des laboratoires, amphithéâtres et création de nouveaux espaces d’accueil et salles d’innovation pédagogique. Concrètement, 2 000 m2  supplémentaires doivent voir le jour d’ici 2019, en plus de 7 500 m² déjà disponibles, dont 600 m²  dès la rentrée 2018 et 1 500 m² de salles de cours et de projets supplémentaires pour la rentrée 2019.

A lire aussi :

Villejuif : l’Efrei se rapproche de l’Esigetel

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags entrepreneuriat, Numérique, startups,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi