Urbanisme | Nogent-Sur-Marne | 22/12/2017
Réagir Par

Nogent-sur-Marne planche sur un PLU Vert avec l’Apur

Comment éviter de ruiner définitivement les vues qui constituent l’identité d’une ville dans le contexte d’une pression immobilière constante, de la loi Alur et de la loi Notre, c’est l’enjeu du PLU « vert » que souhaite mettre en place la ville de Nogent-sur-Marne avec l’aide de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur). Le maire de la ville indique par ailleurs qu’il ne laissera pas construire une tour de 18 étages en bords de Marne, comme imaginée dans le cadre de l’appel à projets Inventons la métropole.

L’Apur, qui a récemment fêté ses 50 ans via une exposition virtuelle sur l’histoire du Grand Paris, a photographié la ville sous tous les angles pour capter les vues métropolitaines et paysagères à préserver et renforcer, et repris le PLU existant en l’annotant d’un certain nombre de préconisations pour  conserver les retraits dans les rues, veiller aux alignements végétaux, préciser certaines recommandations notamment concernant les toits ou le remplacement des arbres…  Une présentation détaillée et largement illustrée qui a été discutée ce mardi 20 décembre à l’occasion d’une commission exceptionnelle d’urbanisme associant élus et cadres des services.  (Voir l’étude)

« L’Apur a une vision réaliste et qualitative de l’urbanisme et nous avons retenu quasiment toutes les propositions, avec des variations autour des pourcentages pour s’adapter aux spécificités de chaque quartier. Plutôt que d’avoir une recommandation générale en matière de pleine terre et d’occupation des sols par exemple, nous allons les adapter aux types de zones. Le front du boulevard de Strasbourg sera notamment traité différemment des Viselets ou de la rue Théodore Honoré. Ce PLU vert va nous permettre de donner plus d’importance aux coeurs d’îlot, comme nous l’avons fait sur les Viselets, ce qui nous permettra d’intervenir plus facilement sur les projets immobiliers qui nécessiteront obligatoirement une modification du PLU« , motive Jacques JP Martin, maire LR de Nogent-sur-Marne.

Concrètement, ce verdissement du PLU donnera lieu à une modification du PLU qui devrait être étudiée lors du Conseil municipal de février pour une enquête publique au cours du printemps. « L’objectif est d’aboutir en septembre 2018« , indique le maire.

Qu’en est-il du projet N’Rives de l’appel à projets Inventons la métropole ? Est-il concerné par ce PLU ?  « Non, si il y a un accord entre le groupement et la ville, le projet N’Rives fera l’objet d’une modification spécifique du PLU qui n’est pas du tout envisagée dans le cadre de ce PLU vert. Mais à ce stade, ce projet n’est pas acceptable en l’état. Je rencontre le groupement cet après-midi et leur ferai savoir qu’il est hors de question de densifier de la sorte. Si le montage financier n’est plus intéressant pour eux à la suite de nos discussions, je suis prêt à abandonner le projet. Notre objectif n’est pas de densifier le port mais de le valoriser le port pour le rendre beaucoup plus attractif sur le plan touristique, augmenter sa capacité et dynamiser la relation entre la ville et sa rivière. Et cela ne se fera pas en construisant des logements dans une tour de 18 étages« , tranche l’élu, joint au téléphone ce vendredi matin.

Voir l’étude complète

A lire aussi :

Une tour signal sur les bords de Marne à Nogent

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour Nogent-sur-Marne planche sur un PLU Vert avec l’Apur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *