Urbanisme | Nogent-Sur-Marne | 21/02/2017
Réagir Par

Nogent-sur-Marne confie la gestion de son stationnement public à Indigo

Après quelques années en gestion municipale faisant suite à un long contentieux avec l’ancien concessionnaire, les Fils de madame Géraud, le stationnement de Nogent-sur-Marne va être géré par la société Indigo à partir du 1er mars 2017, dans le cadre d’une délégation de service public (DSP) de 25 ans.

Objectif : financer l’investissement du futur parking Baltard de 600 places dont 300 places publiques, d’environ 6 millions d’euros, ainsi que la mise à jour de l’équipement actuel avec notamment le remplacement des 72 horodateurs sur voirie devenus obsolètes, motive le maire LR de la ville, Jacques JP Martin. Au total, Indigo devrait investir quelques 12 millions d’euros dans le cadre de cette DSP, entre 2017 et 2020.

Mise en oeuvre de la dépénalisation du stationnement

Indigo prendra également en charge l’intégralité de la mise en place de la décentralisation de la dépénalisation qui doit  intervenir le 1er janvier 2018, et qui vise à transformer l’amende pénale en une redevance dont le montant sera fixé par la ville. 

Qu’est-ce qui va changer pour les usagers ?

Si le délégataire gère le stationnement en ouvrage en prenant en charge les dépenses d’exploitation et en encaissant les recettes, les modifications de tarification seront votées en conseil municipal, insiste la ville, qui souhaite garder la main sur ce plan, précisant que, concernant le stationnement sur voirie, les hausses ne pourront intervenir que tous les 6 ans sans excéder 6% d’augmentation. Et de rappeler que « les travaux et les nouveaux services liés au stationnement seront payés uniquement par les usagers et non par l’ensemble des contribuables nogentais. »

Bornes électriques, consignes deux rouges, lavage, conciergerie…

Côté services, Indigo projette de mettre en place la reconnaissance des places libres, des bornes de rechargement pour les véhicules électriques, un service de consignes deux roues, une boutique Indigo dans le parking du centre, une station de gonflage, une station de lavage à sec et  encore une conciergerie au niveau des parkings. Le service OPnGO proposant un accès automatique des parcs avec reconnaissance des plaques d’immatriculation, paiement du stationnement par mobile au temps réel et réservation à l’avance devrait également être opérationnel.Concernant la voirie en surface, une application E-voirie devait permettre aux résidents et aux professionnels de s’abonner directement.

 

 

 

4 commentaires pour Nogent-sur-Marne confie la gestion de son stationnement public à Indigo
  • Tout comme les autoroutes françaises qui ont été vendues sitôt après avoir été remboursées, les automobilistes payant de fait 2 fois leur usage, le stationnement des Nogentais est vendu au privé alors même que les investissements payés par les Nogentais n’ont pas été rentabilisés. A qui profite ce cadeau – outre la société dont l’objectif est le bénéfice et non le service public? et qui paie l’addition (surcout de plus 10M€ sur la période à prévoir) : les Nogentais !

  • C’est le principe même du libéralisme ( les bénéfices sont pour les boites privé et les pertes sont pour le publique

  • Ce qui est bien avec la dépénalisation du stationnement payant c’est que les agents privés n’auront aucun pouvoir de verbaliser les stationnements gênants : sur trottoir, sur passage piéton, devant les entrées d’immeubles, etc. Donc pour échapper au racket du stationnement, il faudra se garer n’importe où, sauf sur les places payantes, à moins que la police municipale continue à sillonner les rues avec leur terminal PVE, ce qui revient à doubler les effectifs actuels, ce dont je doute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *