Politique locale | Villejuif | 31/05/2017
Réagir Par

Nouvelle recomposition municipale à Villejuif: Vidal en moins, Harel en plus?

Encore un nouveau rebondissement à Villejuif. Alors que le prochain Conseil municipal de la ville se tient ce vendredi 2 juin, Philippe Vidal (LREM), a annoncé ce jour sa démission de l’exécutif municipal pour siéger dans l’opposition.

L’ancien 2e adjoint aux finances, qui s’était vu retirer ses délégations fin mars suite à un désaccord sur le budget, a écrit au préfet du Val-de-Marne pour l’informer.

« J’ai progressivement pris connaissance d’un certain nombre de dérives et arrangements avec le droit que j’ai dénoncés auprès de votre personne et qui font aujourd’hui l’objet d’une action en justice. Pour mémoire, après saisine interne de M. Le Bohellec par courrier et après lui avoir fait part de mon droit reconnu par la Cada d’accéder aux arrêtés réglementaires fixant le régime indemnitaire de certains membres de la Direction générale, et constatant qu’il n’était pas fait droit à mes requêtes, je me suis permis de vous saisir (courrier du 14 avril 2017). J’en ai procédé de même avec le Procureur de la République (courrier du 5 avril 2017 dont vous eu copie). En outre, la missive du 14 avril avait également eu pour objet de vous alerter sur les sérieux doutes que je soulevais concernant la régularité et la sincérité du budget primitif 2017« , écrit l’ancien adjoint à l’attention du préfet, pour motiver sa démission de l’exécutif municipal.

Mise à jour 14h : « C’est la suite logique du retrait des délégations de Philippe Vidal, lié à son comportement vis-à-vis de l’administration, réagit le maire LR, Franck Le Bohellec. Le premier droit et devoir d’un élu est de respecter l’administration. »

L’élu siégera désormais dans l’opposition dans le cadre du groupe Villejuif notre ville, En Marche, composé de lui-même et Paulo Nunes. Laurence Loudière et Alain Caporuso ont en effet quitté le groupe. Philippe Vidal espère étoffer son groupe LREM progressivement « avec toutes les bonnes volontés« .

De son côté, Jean-François Harel pourrait rejoindre l’exécutif lors du Conseil municipal du 5 juillet, à la seule condition d’être nommé 1er adjoint en charge des ressources humaines, prévient l’intéressé. Exclu de l’exécutif après s’être allié avec les têtes de liste LR, DVG et EELV au second tour des municipales de 2014, l’ancienne tête de liste UDI (qui siège désormais sans étiquette) est devenu à nouveau indispensable pour maintenir la majorité municipale. Le groupe écologiste, lui, avait déjà quitté la majorité début 2016.

A lire aussi 

A Villejuif, la majorité municipale se recompose à droite

A Villejuif, Jean-François Harel joue les jokers d’une majorité fragile

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

39 commentaires pour Nouvelle recomposition municipale à Villejuif: Vidal en moins, Harel en plus?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *