En images | Ivry-sur-Seine | 15/05/2017
Réagir Par

Près d’une tonne de déchets collectés sur le quai Pourchausse à Ivry-sur-Seine

Malgré une météo capricieuse, une quinzaine de bénévoles de l’association Organe de sauvetage écologique (OSE) ont nettoyé dimanche matin le quai Henri Pourchausse à Ivry-sur-Seine.

Cette association organise régulièrement ces opérations le long des berges de Seine pour limiter la présence des détritus dans le fleuve et par ricochet, dans le ventre des poissons.  Après quelques heures de travail, près d’une tonne de déchets (7 mètres cubes) ont été ramassés dont de nombreux vêtements, des sacs, des jouets et même… une pataugeoire. Les déchets étaient ensuite placés dans un véhicule mis à disposition par la mairie d’Ivry-sur-Seine.

Le prochain rendez-vous aura lieu dimanche 28 mai dès 9 heures à Villeneuve-Saint-George, place Mouliérat. Un bateau du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne sera réquisitionné pour l’occasion.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Ecologie, Ivry-sur-Seine, Quai de Seine
3 commentaires pour Près d’une tonne de déchets collectés sur le quai Pourchausse à Ivry-sur-Seine
  • Bravo à tous ces bénévoles qui oeuvrent pour la bonne santé de nos rivières et de leurs rives. Merci à vous.

  • Ces bénévoles sont méritants, mais cela ne résout pas l’incivisme et l’impunité qui est la cause de ces dépôts sauvages : entreprises qui ne vont pas aux déchetteries, auto-entrepreneurs sans aucune moralité, aucune surveillance des zones où ‘on jette régulièrement des déchets … Puisque l’on met des caméras partout, pourquoi ne pas en mettre dans ces zones, équipées pour relever les plaques d’immatriculations ?

  • Bravo à eux, mais je trouve choquant que ce soient des contribuables déjà assommés d’impôts qui doivent littéralement mouiller la chemise pour pallier l’impéritie des pouvoirs publics, que ce soit au niveau local ou national (apparemment la propreté urbaine en dépit de lyriques proclamations sur le « sauvetage de la Planète » n’est pas leur priorité, tant s’n faut). Après tout, puisqu’on parle de solutions innovantes, pourquoi ne pas envoyer de temps en temps les détenus qui s’ennuient à mourir en maison d’arrêt prendre un gros bol d’air en nettoyant de temps en temps les rives des rivières et les bois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *