Formation | Val de Marne | 24/11/2017
Réagir Par

Le président de l’université de Créteil démissionne pour raisons de santé

Le président de l’université de Créteil démissionne pour raisons de santé
Publicité

Olivier Montagne, président de l’université Paris-Est Créteil (UPEC), vient de présenter sa démission pour raisons de santé. Frédéric Gervais, assure l’intérim de la présidence de l’Upec à compter de ce jour et jusqu’à l’élection d’un nouveau président.

Le président de l’UPEC, Olivier Montagne, vient de présenter sa démission pour raisons de santé, à la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal, et à la Rectrice de l’académie de Créteil, Chancelière des universités, Béatrice Gille.

Conformément aux statuts de l’Université Paris-Est Créteil, le vice-président du conseil d’administration, Frédéric Gervais, assure l’intérim de la présidence de l’université à compter de ce jour et jusqu’à l’élection d’un nouveau président ou d’une nouvelle présidente.

« L’ensemble de l’équipe présidentielle reste mobilisé pour assurer la continuité du service et le bon fonctionnement de l’établissement jusqu’à l’élection de la nouvelle présidente ou du nouveau président. L’équipe de direction et les personnels de l’UPEC adressent à Olivier Montagne leurs vœux de prompt rétablissement », annonce l’Upec dans un communiqué.

 

 

Le président Olivier Montagne avait été élu en mars 2016, contre toute attente, face au président sortant Luc Hittinger, en plein dossier brûlant sur le rapprochement des universités de Créteil et de Marne la Vallée (voir dossier Upec-Upem).

A lire aussi :

Nouveau président de l’Université de Créteil, Olivier Montagne affirme ses priorités

Election coup de théâtre d’Olivier Montagne à la présidence de l’Université de Créteil

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi