Publicité
Publicité: Forfait améthyste Val-de-Marne
Gouvernance | Grand Paris | 15/12/2017
Réagir Par

Priorités de Jean-Marc Nicolle, élu président du Forum du Grand Paris

Priorités de Jean-Marc Nicolle, élu président du Forum du Grand Paris © Thierry Lewemberg Sturm

Jean-Marc Nicolle, maire MRC du Kremlin-Bicêtre, a été élu à l’unanimité président du Forum métropolitain du Grand Paris (ex Paris Métropole) ce vendredi 15 décembre. Entretien.

Pas de suspense dans cette élection, puisque le Forum métropolitain du Grand Paris, syndicat mixte ouvert entre villes, territoires, départements et encore région d’Ile-de-France, a adopté depuis sa création le principe d’une présidence tournante annuelle, entre PCF, PS et partenaires, LR, UDI et centre. Alors que 2018 était l’année du PS, le groupe des élus PS et partenaires s’étaient mis d’accord en amont sur leur candidat et ont choisi le seul maire MRC de la région. Un connaisseur du Grand Paris puisque le conseiller régional a été chargé de la gouvernance du Grand Paris auprès de Jean-Paul Huchon de 2012 à 2015.

Quelles priorités pour cette présidence ? Questions à Jean-Marc Nicolle.

Préparer le travail parlementaire sur l’évolution de la Métropole du Grand Paris

« L’un des premiers dossiers sur lesquels nous allons devoir travailler va être bien sûr l’évolution de la Métropole du Grand Paris, lorsque le président de la République aura fait ses annonces. (ndlr, le président devrait initialement arbitrer le devenir de la métropole en termes de périmètre et de gouvernance avant la fin 2017, à l’occasion de la 2e conférence nationale des territoires mais a finalement repoussé l’échéance en janvier ou février). Le Forum métropolitain, qui a déjà pris position en adoptant une résolution fin novembre (ndlr, qui affirme le socle communal et le principe de la décentralisation) devra préparer le travail parlementaire. Nous sommes le bon lieu pour construire et s’accorder sur la rédaction d’amendements qui feront consensus. »

« Produire du consensus »

Quel est l’apport du Forum métropolitain par rapport à la Métropole du Grand Paris ? « Nous sommes un lieu de débat, de réflexion » Une sorte de think-tank d’élus sur les questions du Grand Paris? « Oui, on peut le dire comme cela. » De quels moyens disposez-vous ? « Nous avons des moyens réduits et une petite équipe permanente de 8 personnes mais notre méthode de travail, qui repose sur des réunions régulières, est bien rodée et a déjà inspiré d’autres institutions. Nous réussissons à produire du consensus. »

Autoroutes urbaines et service public

Quelles sont les autres priorités ? « Je réunirai le bureau en début d’année 2018 pour que nous fixions ensemble le travail de l’année. Au-delà de la question institutionnelle, j’aimerais personnellement que nous travaillons sur le devenir des autoroutes urbaines (périphérique et autoroutes qui convergent à Paris) et sur comment les rendre plus douces et compatibles avec la qualité de vie en ville.  Il s’agit d’un sujet de longue haleine qui ne se fera pas en un an et nécessite du débat d’idées. Un autre sujet qui me tient à coeur est la question du service public qui pose des débats en termes d’inégalités de désertification. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *