Publicité
Publicité: Forfait améthyste Val-de-Marne
Immobilier | Cachan | 24/11/2017
Réagir Par

Comment les prix de l’immobilier augmentent autour du Grand Paris Express

Comment les prix de l’immobilier augmentent autour du Grand Paris Express © RATP

Le cabinet Guy Hoquet immobilier a observé l’impact du Grand Paris Express sur le montant des transactions au m2 dans les villes qui vont accueillir le nouveau métro. Verdict : Cachan remporte la palme.

Selon le communiqué du réseau d’agences, les prix auraient ainsi augmenté de 12% entre le 1er janvier et le 30 septembre 2017. « En moyenne d’une année sur l’autre, les prix ont plutôt augmenté de l’ordre de 5% à 10%. Des biens qui partaient autour de 290 000 euros sont vendus un peu plus de 300 000 euros, précise Etienne Desesquelles, directeur de l’agence cachanaise du réseau. Il est toutefois clair que l’on observe une effervescence que nous n’avions pas connue avant. Cela fait 14 ans que je fais ce métier et les années 2015 et 2016 étaient déjà bonnes, mais nous observons parfois des prix en 2017 qui nous étonnent nous-mêmes. Bien-sûr, il faut distinguer les secteurs qui sont situés aux abords de la gare et ceux qui sont un peu plus loin, dans les quartiers populaires, ceux-là ont des prix plus stables. Il y a toujours eu une clientèle d’investisseurs en raison de la présence du foyer d’étudiants, et leur demande s’est accrue ces derniers temps. Il y a aussi beaucoup de jeunes actifs poussés par les prix parisiens.  La construction de neuf impacte aussi les prix », détaille l’agent immobilier.

Ci-dessous les hausses de prix de l’immobilier indiquées par le réseau d’agences dans des villes du Grand Paris Express .

Cet article est publié dans avec comme tags Cachan, , Immobilier, Prix de l'immobilier
2 commentaires pour Comment les prix de l’immobilier augmentent autour du Grand Paris Express
  • Villejuif,ville populaire d’antan est devenue une ville de bobos parisiens ou l’immobilier est inabordable pour les classes populaires.
    On observe un changement sociologique radical mené par une politique de bétonnage urbaine catastrophique.
    Pour obtenir une station de métro supplémentaire,le Grand Paris a imposé d’augmenter la population pour passer de 55000 à 70000 habitants d’ici 2022.On comprend mieux pourquoi nous voyons des constructions pousser comme des champignons.
    Nous allons devoir faire face à des bâtiments publics(écoles,gymnases,crèches..)complètement saturées car très peu de projets nouveaux.
    Sans parler des aspects écologiques passés aux oubliettes.
    Ce mandat est une catastrophe…

  • La première gare dont les travaux ont déjà commencé est celle de Bry sur Marne, ville qui qui n’apparait pas dans ce tableau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *