Justice | | 15/12/2017
Réagir Par

Procès Sève : Vincent Jeanbrun satisfait du réquisitoire

Procès Sève : Vincent Jeanbrun satisfait du réquisitoire

Ils n’a pas perdu une miette du procès de Patrick Sève. Vincent Jeanbrun, actuel maire LR de l’Haÿ-les-Roses, attendait six ans après la mise en examen de son prédécesseur qu’il soit jugé pour des marchés publics frauduleux. 

Alors que, après trois jours d’audience, le parquet a requis contre l’ancien élu socialiste une peine de deux ans de prison avec sursis, une amende de 17 000 euros et 5 ans d’inéligibilité, même si Patrick Sève a nié son implication dans les faits qui lui sont reprochés,  Vincent Jeanbrun s’est déclaré satisfait du réquisitoire.

« Aujourd’hui, après tant d’années à attendre ce procès, je me réjouis des peines requises par le Procureur de la République. J’espère que la Justice saura sanctionner tous ceux qui n’ont pas respecté la loi. J’aspire à ce que la Vérité éclate aussi dans un prochain procès sur un détournement de fonds publics impliquant l’ancien maire de L’Haÿ-les-Roses et son Directeur général des services où le préjudice estimé pour le contribuable l’haÿssien s’élève à 44 031 euros», se réjouit l’édile dans un communiqué.

Partie civile au procès, la ville de l’Haÿ-les-Roses estime que cette affaire représente un préjudice d’environ 580 738 euros pour la commune. Au cours de l’audience, Patrick Sève s’est défendu d’avoir demandé d’avantager des entreprises en particulier.  

Les juges de la neuvième chambre du tribunal correctionnel de Créteil ont mis le jugement en délibéré jusqu’au 1er février 2018.

A lire aussi :

Deux ans de prison avec sursis requis contre Patrick Sève

Procès Sève: volte-face de l’ancien DGS de l’Haÿ-les-Roses

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Procès Sève : Vincent Jeanbrun satisfait du réquisitoire
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi