Transports | Accueil Val de Marne (94) Grand Paris | 28/06/2017
Réagir Par

Ras le bol des mecs qui s’étalent dans le métro? Laurence Cohen réclame une campagne

Ras le bol des mecs qui s’étalent dans le métro? Laurence Cohen réclame une campagne © WCC Pedro Isolato

En Anglais, on appelle cela le Manspreading, car la pratique est répandue dans bien des pays. De quoi s’agit-il? Des hommes qui prennent leurs aises dans le métro, jambes largement écartées, ce qui a pour effet de réduire d’autant les places voisines.

Ce phénomène « d’étalement masculin » a fait l’objet de campagnes de sensibilisation dans les métros de plusieurs métropoles internationales depuis plusieurs années, notamment à Tokyo où cette pratique est parfois caricaturale, mais aussi New-York ou Madrid, avec des campagnes d’affichage, pictogrammes… A Paris en revanche, la RATP n’a pas souhaité prolonger cette chaîne de sensibilisation avec une campagne dédiée, ce qui a donné lieu à une contre-offensive du collectif Osez le féminisme.

Sénatrice PCF du Val-de-Marne, Laurence Cohen a décidé de relayer cette demande de campagne officielle et écrit à la nouvelle ministre des transports, Elisabeth Borne. « Je me permets d’attirer votre attention, par ce courrier, au sujet de pratiques sexistes dans les transports en commun, révélées ces dernières années, et qui représentent un pan non négligeable des discriminations que subissent les femmes« , insiste la sénatrice pour qui « cette pratique masculine permet à des individus mâles de confisquer une partie de l’espace, dans les transports en commun, au détriment des femmes », lesquelles s’assoient « jambes serrées ».

« Ce comportement très répandu n’est pas anodin : il s’agit d’une pratique d’appropriation de l’espace public au détriment des voyageuses. Cette prise unilatérale de l’espace est révélatrice d’une forme de domination masculine qui s’inscrit dans un continuum de pratiques visant à affirmer la supériorité supposée des hommes sur les femmes. Ce peut être aussi le point de départ de harcèlement dont l’immense majorité des femmes a été victime au moins une fois dans sa vie, dans les transports en commun« , poursuit Laurence Cohen qui rappelle que l’on retrouve ce phénomène « dans tous les transports collectifs » et réclame donc une campagne nationale.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Affichage, Discriminations, Laurence Cohen, ,
9 commentaires pour Ras le bol des mecs qui s’étalent dans le métro? Laurence Cohen réclame une campagne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi