Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
Politique locale | Val de Marne | 26/04/2017
Réagir Par

Le cocktail de voix Macron en Val-de-Marne fera-t-il recette aux législatives ?

Le cocktail de voix Macron en Val-de-Marne fera-t-il recette aux législatives ? © matteozin

Une grosse base de PS social démocrate, une dose de Bayrou 2012, un bon zeste de sympathisants LR tendance Juppé et une alchimie qui a réussi… Au vu des différentiels de scores par parti entre 2012 et 2017, le cocktail de voix qui a composé le score d’Emmanuel Macron au premier tour se retrouve dans des proportions assez proches d’une ville à l’autre en Val-de-Marne.

Si le second tour de l’élection présidentielle reste loin d’être une formalité pour Emmanuel Macron, le plus compliqué pour le potentiel futur président sera ensuite de se composer une majorité propre au parlement, ce qui dépendra à la fois de la capacité du mouvement En Marche  à amplifier sa dynamique après l’élection, et de la difficulté des mouvements qui l’ont nourri, en particulier le PS, à se recomposer.

Dans le Val-de-Marne, les différentiels de voix des grands partis entre 2012 et 2017 montrent une certaine constance dans les proportions de probables reports qui se sont opérés d’une élection à l’autre, même s’il s’agit évidemment d’une arithmétique imparfaite. Globalement, le différentiel de voix obtenues par le PS entre les deux élections présidentielles, oté de la progression de Jean-Luc Mélenchon qui a siphonné son aile gauche, correspond en moyenne à 50% du score d’En Marche,  un peu plus dans certaines villes de gauche où le PS a particulièrement chuté. Au global, le PS a divisé ses voix par 4,24 sur l’ensemble du département. Un dévissage correspondant à 25% des voix, qui sont en partie venues gonfler l’électorat En Marche, à hauteur d’environ 15 points, et celui de Mélenchon, d’environ 10 points, si l’on joue aux additions soustractions.

LR, qui n’a diminué « que » de 24% entre 2012 et 2017, a remis sur le marché un peu plus de 6% des voix, dont une bonne partie, notamment celle de l’électorat juppéiste, s’est retrouvé chez  EM, contribuant potentiellement jusqu’à quelques 20% du score de Macron dans le département.

Le potentiel de voix pur centre de François Bayrou, qui avait réalisé près de 9% en Val-de-Marne en 2012, a aussi joué dans l’électorat d’En Marche et a pesé pour près un d’un tiers de ce dernier si les reports de voix se sont effectués correctement.  EM a du reste fait ses meilleurs scores dans les communes où le Modem était fort, à commencer par Vincennes où le maire de Pau avait réalisé 13 % des voix en 2012, soit 4 points de plus que sa moyenne départementale de près de 9 %, ou Nogent où il avait réalisé 12%.  Au Plessis-Trévise, ville Modem, EM n’a en revanche réalisé que 28,26% des voix, juste en-dessous de la moyenne départementale (28,33%).

Car au-delà d’Emmanuel Macron, d’autres candidats ont tiré profit des difficultés des deux grands partis de gouvernement dans cette élection. Et dans le Haut Val-de-Marne comme dans le plateau briard, deux candidats ont limité la dynamique EM. Nicolas Dupont-Aignan y a fait ses meilleurs scores, pesant autour de 6-7% dans la Haut Val-de-Marne et 12-13% dans le plateau briard. Marine Le Pen, qui plafonne au niveau départemental, a également continué à progresser dans ces mêmes terres.

Face à ce cocktail qui s’appuie largement sur les failles et les clivages des deux anciens partis de gouvernement, EM se trouve désormais confronté à un véritable casse-tête concernant les investitures aux législatives, pour à la fois faire place à la société civile comme il s’y est engagé, quitte à placer des quasi-inconnus face à des ténors locaux, maires ou anciens maires de leur commune, miser plutôt sur le centre gauche ou le centre droit au cas par cas, et faire place à un certain nombre de personnalités nationales. Dans le Val-de-Marne, le nom de Marie-Anne Montchamp, qui n’a pas ménagé sa peine pour faire campagne ces dernières semaines, sillonnant le pays de Nantes à Hérouville, bruisse et inquiète déjà les militants LR dont certains s’attendent à voir débouler l’ancienne secrétaire d’Etat du côté de Saint-Maur, Nogent ou encore Maisons-Alfort.

De la réalité de ces rumeurs, rien ne filtre encore chez En Marche 94. Toutes les candidatures sont centralisées et gérées par la Conseil national. Seule certitude, les deux référents du département ont trouvé leur circonscription, Jean-Jacques Bridey, député-maire PS actuel de Fresnes, fera campagne dans son fief avec sa nouvelle étiquette, et Laetitia Avia dans la 8e circonscription de Paris, qui touche Saint-Mandé, considérée également comme gagnable. Des circonscriptions « gagnables », le mouvement peut en aligner un certain nombre sur le papier, avec ses très bons scores dans les 5e, 6e, 7e et 8e du Val-de-Marne. Des circonscriptions « gagnables » mais loin d’être acquises.

Pour l’heure, il s’agit d’abord pour le mouvement de remporter le second tour de la présidentielle. « Rien n’est gagné mais il y a une réelle dynamique. Nous avons eu quelques 500 demandes de procuration sur notre plate-forme départementale« , commente Guillaume Gouffier-Cha, ancien secrétaire de la section PS de Vincennes, désormais responsable de l’équipe En Marche Val-de-Marne, qui rappelle que le mouvement peut désormais s’appuyer sur 7000 adhérents dans le département.

A lire aussi :

Macron cartonne à Vincennes et caracole en tête dans 25 villes du Val-de-Marne

Résultats du 1er tour des présidentielles 2017 en Val-de-Marne, ville par ville

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
13 commentaires pour Le cocktail de voix Macron en Val-de-Marne fera-t-il recette aux législatives ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *