Education | Thiais | 05/09/2017
Réagir Par

Rentrée des classes mouvementée à l’école Schuman de Thiais

Pas de directeur présent, un enseignant de CM2 absent et des CM2 à 33 élèves. Pour l’équipe enseignante et les parents d’élèves de l’école Schuman de Thiais, la coupe était pleine dès ce jour de rentrée.

Ce lundi matin, les enseignants ont marqué le coup en ne faisant pas classe, gardant les élèves dans la cour, soutenus par les parents. Seuls les élèves de CP ont été accueillis pour ne pas être davantage perturbés dans leur passage à la grande école. Pendant ce temps, quelques dizaines de parents ont marché vers l’Inspection académique pour réclamer des explications et une délégation de cinq d’entre eux a été reçue. Au final, la directrice, fraîchement nommée, est arrivée en début d’après-midi tandis qu’était dépêché un remplaçant de l’enseignant de CM2 absent. Enfin, une classe de CP/CM2 a été créée en reconfigurant les classes, pour alléger les CM2, a indiqué dans la soirée une parente d’élève qui faisait partie de la délégation. « Il est dommage que les enseignants n’aient pas alerté les parents après la réunion de pré-rentrée, regrette pour sa part Myriam Menez, présidente de la Peep 94. Cela aurait permis de trouver des solutions entre adultes avant la rentrée. »

Mise à jour du 5 septembre : Réaction de la directrice académique départementale, Guylène Mouquet-Burtin : « Une directrice a été nommée à l’école Robert Schuman de Thiais. L’effectif maximal de l’école n’est pas atteint. L’organisation pédagogique (répartition des élèves par classe) a été retenue par les enseignants. L’enseignant qui est absent depuis hier matin a été remplacé et ses cours sont assurés depuis ce matin. »

A lire aussi

CP dédoublés dans salle unique à Villeneuve-St-Georges

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *