Gouvernance | Grand Paris | 05/09/2017
Réagir Par

Révision du Grand Paris : Favier veut être consulté

A quelques semaines de la conférence territoriale du Grand Paris,  le président du Conseil départemental du Val-de-Marne réclame sa part de concertation préalable.

Annoncée en juillet dernier par le gouvernement, à l’occasion d’une grande conférence nationale des territoires, la conférence territoriale du Grand Paris  doit se tenir en octobre. Objectif : réfléchir sur les compétences de chaque échelon de gouvernance, et envisager une réduction de leur nombre. Actuellement en effet, 5 échelons se superposent au niveau du Grand Paris : la région (gouvernée par des conseillers régionaux), la Métropole du Grand Paris (gouvernée par des représentants des conseils municipaux), les départements (gouvernés par des conseillers départementaux), les territoires (gouvernés par des représentants des conseils municipaux) et  les communes  (gouvernés par les conseils municipaux).

Dans cette attente, le ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, a commencé à s’entretenir avec un certain nombre d’élus, du président de la métropole du Grand Paris à celui du Forum du Grand Paris (ex Paris Métropole) en passant par des présidents de territoire.

A quelques semaines du grand brainstorming, le président du Conseil départemental du Val-de-Marne, Christian Favier, réclame son tour de concertation.  « Je constate par voie de presse que de nombreuses consultations sont engagées depuis plusieurs semaines par le gouvernement et le préfet de Région sans que les élus du Conseil départemental du Val-de-Marne ne soient ni informés, ni sollicités, ni conviés à ces échanges. Je trouve cette méthode surprenante et en totale contradiction avec la « concertation approfondie » promise par le Président de la République », s’agace l’élu PCF qui réclame une audience au Premier Ministre « dans les plus brefs délais« .

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour Révision du Grand Paris : Favier veut être consulté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *