Publicité
Publicité: Forfait améthyste Val-de-Marne
Gouvernance | Grand Paris | 05/09/2017
Réagir Par

Révision du Grand Paris : Favier veut être consulté

A quelques semaines de la conférence territoriale du Grand Paris,  le président du Conseil départemental du Val-de-Marne réclame sa part de concertation préalable.

Annoncée en juillet dernier par le gouvernement, à l’occasion d’une grande conférence nationale des territoires, la conférence territoriale du Grand Paris  doit se tenir en octobre. Objectif : réfléchir sur les compétences de chaque échelon de gouvernance, et envisager une réduction de leur nombre. Actuellement en effet, 5 échelons se superposent au niveau du Grand Paris : la région (gouvernée par des conseillers régionaux), la Métropole du Grand Paris (gouvernée par des représentants des conseils municipaux), les départements (gouvernés par des conseillers départementaux), les territoires (gouvernés par des représentants des conseils municipaux) et  les communes  (gouvernés par les conseils municipaux).

Dans cette attente, le ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, a commencé à s’entretenir avec un certain nombre d’élus, du président de la métropole du Grand Paris à celui du Forum du Grand Paris (ex Paris Métropole) en passant par des présidents de territoire.

A quelques semaines du grand brainstorming, le président du Conseil départemental du Val-de-Marne, Christian Favier, réclame son tour de concertation.  « Je constate par voie de presse que de nombreuses consultations sont engagées depuis plusieurs semaines par le gouvernement et le préfet de Région sans que les élus du Conseil départemental du Val-de-Marne ne soient ni informés, ni sollicités, ni conviés à ces échanges. Je trouve cette méthode surprenante et en totale contradiction avec la « concertation approfondie » promise par le Président de la République », s’agace l’élu PCF qui réclame une audience au Premier Ministre « dans les plus brefs délais« .

4 commentaires pour Révision du Grand Paris : Favier veut être consulté
  • Macron promet une concertation et fait dans le dos des citoyens
    honteux !
    De belles paroles du Président de la République pour cacher une vérité beaucoup moins belle

  • Ce Mille Feuilles est incroyablement kafkaïen !!!! Les élus se gavent et la Franciliens trinquent!
    Honte à cet incompréhensible enchevêtrement et faisons confiance au gouvernement pour mettre fin aux rentes rejetées dorénavant par les Français.

  • Dans les 5 échelons (couches) indiqué(e)s, on peut signaler que le noyau dur central se distingue : la Ville de Paris, dont le Conseil municipal a absorbé les compétences départementales du 75.
    Paris est aussi son propre territoire, sans intercommunalité, mais possède sa propre sous-couche : les 20 arrondissements parisiens.

    Donner plus de pouvoirs à la Métropole peut être le moyen de rechercher l’intérêt général à l’échelle de l’agglomération urbaine, puisque la maire de Paris actuelle ignore obstinément le sens du mot concertation avec la banlieue. Exemple évident : la circulation.
    Mais cela, C. Favier est trop crispé sur son fief (le dernier du PCF) pour l’admettre.

  • Il a le moyens de se rapprocher de l’ex directeur de cabinet UMP du département qui avait à sa présidence Jacques Martin. Il est désormais DG du forum Grand Paris http://www.forumgrandparis.fr/nous-connaitre/notre-organisation?qt-organisation_paris_metropole=4#qt-organisation_paris_metropole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *