Publicité
Publicité: Welcome 94
Emploi | Thiais | 09/06/2017
Réagir Par

Seconde mort pour le projet de scop Mim à Thiais

Le diable est toujours dans les détails. Ainsi en est-il de la proposition d’un prêt du Fonds de Développement Economique et Social (FDES) de 10 millions d’euros pour relancer l’enseigne Mim sous forme de scop (Société coopérative de production).

Reçus ce jeudi soir à Bercy, les porteurs du projet ont déchanté. « On nous avait d’abord demandé d’augmenter le nombre de sociétaires et d’apporter 10% de la somme demandée, ce que nous avons fait en passant à 100 sociétaires et avions également réuni la somme avec l’aide de l’Union fédérale des scops, mais on nous a expliqué que le fonds ne pouvait contribuer au maximum qu’à 20% du budget. Il nous fallait donc trouver 8 millions d’euros!« , regrette Isabelle Vilela, l’une des premières salariés impliquées dans le projet. Alors que les propositions de reprise des fonds et des stocks devait s’effectuer ce vendredi matin, le projet de scop, refusé une première fois par le juge du Tribunal de commerce de Bobigny lors de la prononciation de la liquidation judiciaire de la chaîne de mode pas chère, est donc mort une seconde fois.

Pour plus de détails sur le projet de Scop qui était en lice, lire aussi : 

Scop Mim dans les starting-blocks : 500 emplois en jeu

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Liquidation judiciaire, Thiais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *