Politique | Val de Marne | 08/09
Réagir Par

Sénatoriale Val-de-Marne : Liste Modem de Didier Dousset

Sénatoriale Val-de-Marne : Liste Modem de Didier Dousset © Fb

Soutien précoce d’Emmanuel Macron, Didier Dousset, le maire du Plessis-Trévise et président du Modem en Val-de-Marne prend la tête d’une liste « pour la majorité présidentielle », souhaitant faire le « rassemblement le plus large possible » grâce à une équipe « issue de familles politiques différentes, centristes, démocrates, progressistes et indépendantes, et composée de femmes et d’hommes expérimentés, passionnés par les engagement et animés par une même ambition pour le Val-de-Marne ».

1 Didier Dousset, maire du Plessis-Trévise, conseiller régional (Modem)

2 Marie-Christine Dirringer, maire-adjoint à Chennevières-sur-Marne, conseillère régionale (Modem)

3 Benoît Wossmer, maire-adjoint à Saint-Maurice (UDI)

4 Sarah Ganne Levy, conseillère municipale d’opposition à Arcueil (Modem)

5 Hervé Balle, responsable départemental de CAP 21

6 Annie Le Franc, conseillère municipale d’opposition à Vitry-sur-Seine (Modem)

7 Saïd Hassani, conseiller municipal d’opposition au Kremlin-Bicêtre (Modem)

8 Isilda De Amorin, conseillère municipale d’opposition à Champigny-sur-Marne (Divers droite)

(Article plus détaillé à venir)

12 commentaires pour Sénatoriale Val-de-Marne : Liste Modem de Didier Dousset
  • On aura décidemment tout vu dans le Val de Marne. Dans le genre je mélange tout, je secoue et peu importe ce qui tombe !! Les élus de Chennevières ont de grandes ambitions pour eux mêmes. Quel dommage qu’ils n’aient pas les mêmes pour la ville dont ils ont la charge.

    Le maire sur une liste, la 1ere adjointe sur une autre mais au départ n’appartenaient-ils pas au même parti ??? L’un des deux a du retourner sa veste. Il est vrai que l’on en a l’habitude !!
    Heureusement qu’une loi de moralisation a été votée !!

  • C’est tout de même osé de :

    1) être candidat à l’investiture LREM
    2) de déclarer qu’on conduira une liste MoDem, à peine quelques heures après ne pas avoir été investi par LREM
    3) de s’autoproclamer liste « majorité présidentielle », alors qu’une liste LREM-MoDem aurait très bien pu être formée, avec M. Dousset en deuxième place, par exemple

    Le tout avec le deuxième maire MoDem du département sur la liste UDI, et sa première adjointe elle aussi MoDem sur la liste…MoDem !

  • le MoDem est comme les coucous, il va nicher dans tous les nids et met les propriétaires dehors. Questions d’habitudes.

  • A chennevieres c’est comique, le maire et son adjointe sont un peu la risée du département, dans les officines la blagues du soir est souvent porté sur mr Barnaud il faut bien l’avouer. .

  • Pour le représentant du parti de Corinne Lepage est-ce la position officielle de Cap21, je croyais que Corinne Page soutenais la liste de la majorité présidentielle – il était déjà dans la dissidence avec les législative avec Les écologistes, c’est curieux …

  • le Modem du 94 et Cap 21 ne peut que nourrir le FN du département bien plus droit dans ces bottes .

    Tout cela ressemble à une attitude revancharde incompatible avec un engagement sincère pour soutenir le projet de la majorité présidentielle.

  • Est-ce la maire adjointe qui inonde le parking gratuit de la ville avec ces ambulances depuis des années ? Celle qui était aux finances aux moments de la crise bancaire et financière de l’automne 2008 et des emprunts toxiques non renégocies ?

    Qu’elle est le programme de la liste ?

  • Il devient urgent de modifier le mode de scrutin du Sénat. Dans le 94, entre une gauche (canal historique) d’accord sur rien qui se force à l’union artificielle, juste pour les places de sénateur/trice, et tous les autres qui se dispersent façon cocktails à fragmentations multiples…
    Il est grand temps de passer à un scrutin direct.

  • Supposons que Barnaud et Dirringer soient élus sénateurs qui devient maire de Chennevières ? Gag, je plaisante

  • Aucun grand électeurs cap21 sur ce département,

    Le président ex PS (https://www.mesopinions.com/petition/politique/herve-balle-figure-liste-val-marne/4933) semble chicaneur avec ceux de sa liste « Osns Vincennes » notamment Franci Pont, secrétaire national de l’UDR (Union des Démocrates et des écologistes).

    Isilda De Amorin ex Sarkozy et anti-macron, candidate avec barnaud pour le canton de Chennevieres : http://barnaud-deamorin.fr/les_soutiens.html – la touche ex LR de la liste

    Me demande comment les grands électeurs peuvent se retrouver avec des listes autoproclamant compétentes et motiver avec pour l’UDI et le Modem un maire et une adjointe qui s’augmente : http://www.leparisien.fr/chennevieres-sur-marne-94430/l-augmentation-du-maire-de-chennevieres-de-60-cree-un-malaise-30-06-2015-4907621.php) .

    Pour le LR une sénatrice qui embauche sa fille tout en étant responsable de femme avenir sur le département.

    Ce sont les militants qui sont laxistes pour accepter cela.

  • Une fois de plus on ne comprend plus rien, trois listes centristes(UDI,MODEM,LREM don il auront besoin de 239 GE minimum cela devient risible surtout de la part Mr Dousset qui a été incapable de faire alliance LREM pour sauver au moins un sénateur/sénatrice, on va au casse pipe.

    • Le problème, c’est que ça va faire la deuxième élection sénatoriale que ce problème se produit !

      En 2011, le centre a perdu le siège de sénateur (alors que la tendance centriste a toujours été représentée au Sénat pour le département depuis des décennies), à cause d’une division entre la liste UDI de Laurent Lafon et la liset MoDem de Jean-Jacques Jégou.

      A croire que le centre n’a pas envie de gagner dans le département ?

      Concernant la liste LREM, il ne faut pas, à mon avis, la considérer comme « centriste », elle est, à l’image du Président et du gouvernement « et de gauche, et de droite »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *