Logements | Villeneuve-Saint-Georges | 05/01/2017
Réagir Par

SNL inaugure un nouveau logement passerelle à Villeneuve-Saint-Georges

En trois mois de travaux, le dernier étage de la maison d’une petite co-propriété du quartier Victor Hugo de Villeneuve-Saint-George est passée d’un taudis à un bel appartement. A l’oeuvre, l’association Solidarités nouvelles pour le logement (SNL) dont l’objet est de créer des logements passerelle destinés à accueillir des personnes en grande précarité sociale durant quelques années, le temps de les aider à reprendre pied.

Dans les mois à venir, une famille prendra possession des lieux, le temps de retrouver des repères après un parcours tortueux. L’association, qui existe depuis bientôt 30 ans dont 12 dans le département, compte 150 bénévoles dans le Val-de-Marne et désormais 63 logements. Les logements  produits par SNL font partie de la catégorie des »très sociaux » (PLAI) destinés aux personnes aux plus faibles revenus. L’association se charge à la fois du montage financier, d’une partie du financement (grâce aux dons), avec généralement l’aide des collectivités locales (ville, département…) et va au-delà du seul logement en accompagnant également les locataires. Les logements passerelle de SNL ont en effet pour vocation d’accueillir des personnes le temps qu’elles reprennent pied, stabilisent leur situation et trouvent une solution de logement de plus long terme. Les familles accueillies sont accompagnées par des travailleurs sociaux de l’association et du département, et reçoivent également la visite de bénévoles de la SNL qui jouent le rôle de « voisins bienveillants ». «On estime que ces familles ont besoin d’environ trois ans. La première année, nous les laissons se poser, reprendre leurs repères. La seconde année, nous les aidons à construire un projet, de l’apprentissage par exemple, une formation. Puis la troisième année, nous les amenons vers l’autonomie. Ils ont alors plus de chance de voir leurs demandes d’accès au logements sociaux acceptées», explique Gérard Vauléon, président de SNL Val-de-Marne. «Nous intervenons auprès des locataires de façon très souple, selon leurs besoins, sans être intrusif. On va par exemple contrôler qu’un formulaire a été bien rempli, aider à s’exprimer en Français, faire un peu de médiation entre les membres de la famille» témoigne Elisabeth, bénévole sur le secteur de Villeneuve Saint-Georges, qui s’occupe d’une famille qui vit dans un logement de la SNL au Bois-Matar.

«Le coût global pour l’acquisition et la rénovation de ce bien était de 175000 euros, grâce à notre propre réseau de donateurs que nous remercions, nous avons pu en assumer 15 à 20%. Le reste de la somme a été récolté auprès des collectivités territoriales et des fonds d’aide au mal-logement. C’est « action logement », qui participe également au financement, qui va choisir la famille», explique Gérard Vauléon.

L’association Solidarités Nouvelles pour le Logement va bientôt fêter ses 30 ans d’existence et ne semble pas prête de s’arrêter «Aujourd’hui, les bailleurs sociaux sont devenus beaucoup plus sélectifs, ils choisissent un locataire du point de vue de sa capacité à payer. Ajoutez à cela un manque de logement sociaux. Énormément de gens ne vivant qu’avec des minimas sociaux n’ont pas d’accès au logement», rappelle Alain Regnier, le président de l’association francilienne.

Vous pouvez devenir bénévole de la SNL Val-de-Marne en cliquant sur ce lien, ou en prenant contact à l’adresse mail suivant : contact@snl-valdemarne.org

A lire aussi 

SNL Val de Marne en quête de bail réhabilitation

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Appel au bénévolat, , SNL, Villeneuve-Saint-Georges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *