Publicité
Publicité : Ordival 94
Santé | Créteil | 21/06/2017
Réagir Par

Souhaylah, étudiante à Créteil, veut révolutionner l’apprentissage de la médecine

Souhaylah, étudiante à Créteil, veut révolutionner l’apprentissage de la médecine
Publicité

Sélectionnée parmi 1500 candidats du monde entier, Souhaylah Abdalla, étudiante en sixième année de médecine à l’Upec (Université Paris Est Créteil) figure parmi les 95 finalistes pour participer au Elsevier Hacks, un challenge de 48 heures pour concevoir des outils pédagogiques innovants et améliorer l’enseignement de cette discipline universitaire.

Seuls les 16 candidats ayant récolté un maximum de votes décrocheront leur ticket pour cet événement qui se déroule au mois d’août à Helsinki, en Finlande.

Ce phénomène de plus en plus répandu est connu sous le terme de hackathon, contraction de hack qui signifie coder en anglais, et marathon. Au cours de ces événements, des équipes réalisent pendant une courte période de temps des applications technologiques.

Déjà en 6e année de médecine à 23 ans, Souhaylah Abdalla,  originaire d’Alsace a déjà été lauréate d’une bourse de la Fondation Louis Pouzet. «Ayant moi-même beaucoup erré avant de trouver une méthode d’apprentissage qui me convenait, je serais heureuse de simplifier le parcours des étudiants de demain. L’essor de nouvelles plateformes telles que les sites interactifs, les vidéos de modélisation en 3D et la réalité augmentée sont autant d’outils à mettre au service de l’enseignement de la médecine. Participer à ce hackathon est un premier pas dans cette direction. De plus, représenter ma faculté et la France sur une tribune internationale seraient pour moi une fierté et un honneur», motive la jeune femme.

Vous pouvez aider Souhaylah a décrocher sa place pour le Elsevier Hacks en votant sur la page de l’événement.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Créteil, etudiant, médecine, Santé,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi