Consommation | Sucy-en-Brie | 23/10/2017
Réagir Par

Sucy-en-Brie équipe ses commerçants d’une appli shopping

Les applis shopping qui proposent aux commerçants de valoriser leur vitrine, il n’en manque pas, mais si chaque magasin choisit une solution différente, ce n’est guère pratique. Sucy-en-Brie a résolu le problème en offrant une même solution à tous ses commerçants. 

LaCarte, tel est le nom de l’application, propose à la fois une version commerçant pour créer un site mobile, présenter son catalogue, rappeler ses horaires et communiquer avec ses clients, leur permettant par exemple de commander, et une version client,  destinée à promouvoir les bons plans et tenir au courant les consommateurs des dernières actus de leur commerce. L’appli est gratuite pour le client et gratuite en version light pour le commerce, payante dans sa version premium (environ 10 euros par mois). Dans le Val-de-Marne, plusieurs commerçants en sont déjà équipés, mais à Sucy-en-Brie, ce n’est pas 2-3 commerçants qui l’ont adoptée mais 160,  sur les 210 de la ville ! La commune a en effet décidé de mettre le paquet en offrant le service aux commerçants, et surtout en les accompagnant pour démarrer, moyennant un budget total de quelques 10 000 euros l’année.

«Une étude a démontré qu’à Sucy, sur un panier de 100 euros, 70 étaient consommés à l’extérieur et seuls 30 étaient dépensés en ville. Notre ambition est d’augmenter la fréquentation de nos commerces. Nous avons lancé un beau projet d’aménagement en centre-ville, autour du marché et dans le bourg ancien. Parallèlement, nous voulions accompagner les commerçants afin qu’ils puissent utiliser au mieux les nouvelles technologies numérique», motive Marie-Carole Ciuntu, maire (LR) de Sucy-en-Brie.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *