Publicité
Publicité : Ordival 94
Politique locale | Thiais | 03/05/2017
Réagir Par

Suite au ralliement de Dupont-Aignan à Le Pen, le responsable DLF 94 démissionne

Suite au ralliement de Dupont-Aignan à Le Pen, le responsable DLF 94 démissionne
Publicité

Pas question de retourner au FN pour Christophe Maximilien. Le secrétaire départemental de DLF a annoncé ce mardi 3 mai sa démission de cette fonction suite au ralliement du président du mouvement, Nicolas Dupont-Aignan, à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle.

« Bien qu’opposant résolu à Emmanuel Macron, je souhaitais conserver l’indépendance et la singularité gaulliste de notre mouvement « Debout la France ». A ce titre je ne peux suivre Nicolas Dupont Aignan dans cette nouvelle orientation et je quitte donc Debout la France et démissionne de ma fonction de secrétaire Départemental du Val de Marne« , a ainsi annoncé le militant dans un sobre communiqué. « Je n’ai rien à ajouter, je ne souhaite pas créer de polémique, je me concentrerai désormais sur ma tâche de conseiller municipal d’opposition à Thiais« , confie l’élu qui ne souhaite pas non plus indiquer pour qui il votera au second tour de cette présidentielle.

Hors de question donc de se rapprocher du parti où il fit ses premières armes en 1997, et fut candidat aux cantonales à Maisons-Alfort. « J’étais jeune, c’était il y a vingt ans« , indiquait-il à ce sujet lors de la campagne des régionales fin 2015, lors desquelles il avait mené la liste DLF dans le Val-de-Marne.  Il avait ensuite rejoint  le RPF (Rassemblement pour la France) de Charles Pasqua, puis l’UMP et DLF.  « Aujourd’hui, je suis surtout triste« , témoigne le militant.

Dès 2014, l’alliance droite-FN n’effrayait pas Nicolas Dupont-Aignan

Député-maire de Yerres, commune limitrophe de Villeneuve-Saint-Georges, Nicolas Dupont-Aignan avait annoncé son ralliement de second tour à Marine Le Pen vendredi dernier, avant que celle-ci n’annonce le lendemain matin qu’elle le nommerait premier ministre en cas d’élection. Aux municipales de 2014 déjà, le leader de DLF (à l’époque DLR) n’était pas effrayé par l’alliance avec le FN et avait félicité le candidat de droite sans étiquette Philippe Gaudin de Villeneuve-Saint-Georges lorsque celui-ci s’était allié au FN pour tenter de gagner la ville, alors que dans le même temps, UDI, LR et Modem avaient immédiatement retiré leur soutien au candidat.

A lire aussi : 

https://94.citoyens.com/2014/debout-la-republique-confirme-son-soutien-a-philippe-gaudin-malgre-son-alliance-avec-le-fn,27-03-2014.html

https://www.essonneinfo.fr/91-essonne-info/108253/serie-de-rassemblements-a-yerres-contre-nicolas-dupont-aignan/

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

7 commentaires pour Suite au ralliement de Dupont-Aignan à Le Pen, le responsable DLF 94 démissionne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi