Sécurité | Val de Marne | 30/03/2017
Réagir Par

Suppression de la moitié des commissariats du Val-de-Marne : les maires en colère à l’unanimité

Publicité

Alors qu'un projet de reconfiguration des commissariats de l'agglomération parisienne a été présenté aux syndicats policiers, qui ferait passer leur nombre de 17 à 9 en Val-de-Marne, l'Association des maires du Val-de-Marne, qui réunit tous les maires du département au-delà des clivages politiques, fait part de sa colère.

L’association des élus, qui s’est réunie ce jeudi 30 mars, a adopté une déclaration commune pour exprimer son mécontentement, dénonçant « le caractère incohérent du projet » et demandent « son retrait immédiat. »
« En effet, dans un contexte de crise sociale, d’état d’urgence, d’élection, de chute des dotations de l’Etat aux communes, de fermetures de services publics de proximité assurés par l’Etat déconcentré ou ses opérateurs (les bureaux de poste, les trésoreries municipales, les polices de proximité les antennes de la CPAM et d’Edf, etc.…), cette annonce de suppression unilatérale de commissariats apparaît comme une provocation supplémentaire et plus encore comme un risque important de déstabilisation des populations de notre département dans l’agglomération », déplorent les élus.

Les édiles craignent également « un objectif à peine masqué de transfert supplémentaire de missions régaliennes de l’Etat vers les villes (que celles-ci disposent d’une police municipale ou pas) », insistant sur l’impact financier d’un tel transfert.

« Les maires relèvent aussi que ce projet mettra également en danger la pérennité des partenariats locaux existants entre l’Etat et les collectivités, dont le déploiement a toujours été encouragé par l’Etat. A contrario et dans le contexte national et départemental précédemment évoqué, les maires demandent l’octroi d’effectifs de police supplémentaires, de moyens matériels supplémentaires (voiture de patrouille de jour et de nuit,..) et la rénovation des commissariats vétustes parfois indignes d’accueillir usagers du service public et fonctionnaires de police« , concluent les élus qui annoncent des actions de mobilisation contre ce projet et exigent un rendez-vous avec le préfet du Val-de-Marne.

A lire aussi :

Projet de fusion des commissariats de police en Val-de-Marne : un ballon d’essai?

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

13 commentaires pour Suppression de la moitié des commissariats du Val-de-Marne : les maires en colère à l’unanimité
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi