Publicité
Faits divers | Villejuif | 02/10
Réagir Par

Tag rageux contre maire à Villejuif

Les Villejuifois ont découvert vendredi matin tagué à la bombe rouge sur un mur de l’hôtel de ville un message vraisemblablement adressé au maire, «Bohellec en gardav».

L’édile s’est rapidement exprimé sur son compte Facebook, déplorant le manque de civisme et de respect des institutions du ou des personnes responsables de cette inscription. «Lamentable dégradation de la mairie ce matin. Je regrette ces comportements qui vont encore coûter de l’argent au contribuable», a-t-il réagi.

Cet article est publié dans avec comme tags , ,
3 commentaires pour Tag rageux contre maire à Villejuif
  • Cette tendance à la dégradation et à la détérioration des bâtiments publics par les extrêmes, pour au final que ce soit le contribuable qui raque…

  • Il ya un nombre indéterminé de plaintes en cours contre le maire (on s’y perd).
    En tant qu’écologiste et contribuable, je ne peux que condamner cette dégradation d’un mur parfaitement innocent, et que nous allons devoir payer.
    Mais cette exaspération traduit aussi la silence prolongé de la justice. Un petit point d’info de temps en temps calmerait bien des esprits.

    • Alain Lipiez c’était bien vous disait que Le PCF est responsable du trafic de drogue sur Villejuif ? Ah oui vous avez était condamné et Maintenant …. sacré Girouette Alain …. Rêve pas EELV ne sera jamais en tête des élections .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *