Education | Alfortville | 15/06/2017
Réagir Par

Top départ pour les 50 568 candidats au bac de l’Académie de Créteil

Top départ pour les 50 568 candidats au bac de l’Académie de Créteil © Fb
Publicité

Sourire crispé ce matin à l'entrée du lycée polyvalent Maximilien Perret à Alfortville où les élèves attendent l'ouverture du portail depuis 7 heures 30... Les lycéens débutent ce jeudi dès 8 heures l'examen du baccalauréat avec l'épreuve de philosophie pour les filières générales et technologiques, ainsi que le Français pour les bac pro.

Les premières plancheront aussi sur le Français cet après-midi. Dans  l’Académie de Créteil, près de 50 568 candidats plancheront jusqu’au 22 juin prochain pour décrocher le précieux sésame.

A quelques minutes du début de l’épreuve, certains relisent des fiches, d’autres s’interrogent sur les thèmes probables de l’examen, d’autres encore essaient de parler d’autre chose, de décompresser avant ces quatre heures de concentration. «Il va falloir limiter les dégâts sur la philo, ça n’est pas mon fort mais je me rattraperai sur le reste», glisse un jeune homme pas tout à fait rassuré. «Tu as de la chance de pouvoir te dire ça, en terminale littéraire, tu peux difficilement faire l’impasse sur cette matière vu le coefficient», répond son ami lui aussi un peu fébrile. Le portail s’ouvre. Lentement, les élèves pénètrent à l’intérieur de leur lycée, un peu plus solennels ce matin. Carte d’identité, convocation, et les voilà partis pour six jours d’examens…

Dans l’Académie de Créteil, les lycéens sont 25200 à présenter le bac général, 10588 lycéens pour le bac technologique, et 14830 à candidater au bac professionnel.

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi